Principe de projection étendue

De Arbres
Révision datée du 9 avril 2018 à 14:50 par Mjouitteau (discussion | contributions) (Mjouitteau a déplacé la page Principe de projection étendue vers EPP)
Aller à : navigation, rechercher

Le principe de projection étendue est un principe grammatical proposé en grammaire générative.

Ce principe est souvent appelé par son acronyme anglais EPP. Il est largement étudié en breton à cause de la variété des éléments qui peuvent se trouver à l'initiale de phrase.


Terminologie

Le terme anglais utilisé dans la littérature scientifique est Extended projection principle.


Bibliographie

breton

  • Jouitteau, M. 2013, 'La conjugaison analytique de doublement du verbe en breton', Ali Tifrit (éd.), Phonologie, Morphologie, Syntaxe Mélanges offerts à Jean-Pierre Angoujard, PUR, 327-354. texte en ligne.
  • Jouitteau, M. 2012. 'Verb doubling in Breton and Gungbe; obligatory exponence at the sentence level', The Morphosyntax of Reiteration in Creole and Non-Creole Languages, Aboh, Enoch O., Norval Smith et Anne Zribi-Hertz (éds.), John Benjamins, 135-174. texte en ligne.
  • Jouitteau, M. 2011. 'Post-syntactic Excorporation in Realizational Morphology: Breton Analytic Tenses', Andrew Carnie (éd.), Formal Approaches to Celtic Linguistics, Cambridge Scholars Publishing, 115-142. texte en ligne.
  • Jouitteau, M. 2010. 'A typology of V2 with regard to V1 and second position phenomena: an introduction to the V1/V2 volume', Jouitteau (éd.) Verb-first, Verb-second, Lingua 120:2. 197-209.
  • Jouitteau, M. 2007b. ‘Listen to the sound of salience, Multichannel syntax of Q particles’, Sergio Baauw, Frank Drijkoningen and Manuela Pinto (éds.) Romance Languages and Linguistic Theory 2005, Current Issues in Linguistic Theory 291, John Benjamins, Amsterdam/Philadelphia, 185-200.
  • Jouitteau, M. 2007. ‘The Brythonic Reconciliation: From V1 to generalized V2’, J. Craenenbroek et J. Rooryck (éds.), The Linguistics Variation Yearbook, Netherland, 163-200. texte en ligne
  • Jouitteau, M. 2004. ‘Gestures as Expletives, Multichannel Syntax’, Proceedings of WCCFL 23, B. Schmeiser, V. Chand, A. Kelleher et A. Rodriguez (éds.), Cascadilla Press, 422-435. texte en ligne.
  • Jouitteau, M. 2000. Breton; Langue V2 et/ou VSO ?, DEA ms.
  • Rezac , M. 2004. ‘The EPP in Breton: An unvalued categorial feature’, Triggers, Studies in Generative Grammar, A. Breitbarth & H. v. Riemsdijk, Mouton de Gruyter, 451–492. Preview.


horizons théoriques

pour une analyse commune avec l'effet "that-trace", voir:

  • McFadden, Thomas and Sandhya Sundaresan. 2018. 'What the EPP and comp-trace effects have in common: Constraining silent elements at the edge', Glossa: a journal of general linguistics 3(1): 43. 1–34.