Pri

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Le nom pri dénote la 'terre à poterie, glaise, argile'.


(1) Great gant pri, great gros, e c'helles da grediñ!
fait avec terre fait grossièrement R4 peux de1 croire
'Faite de glaise, faite grossièrement, tu peux me croire.'
Léon (Plougerneau), Elégoët (1982:9)


Morphologie

dérivation

Le suffixe -ach, -aj obtient priach, priaj ('de la poterie', Gros (1984:356), au pluriel priachoù, priajoù. Les pièces de céramique, terre cuite, faïence, grès, porcelaine, peuvent être dénotées par un pluralia tantum priachoù, priajoù, en concurrence avec kroc'han. A Plozévet, Goyat (2012:165) donne /pri'aʃu/, priachou 'faïence'.

Le suffixe -enn obtient poazhprienn ('céramique', Menard & Cornillet 2020), avec un adjectif antéposé au nom, poazh 'cuit', qui pourrait être un préfixe mais ne pourrait pas provoquer de mutation sur le nom, bloqué par le /-s/ final.

Le suffixe d'humain animé -our obtient priour 'céramiste'. La finale -ouriezh obtient le nom abstrait priouriezh ('art de la céramique', Menard & Cornillet 2020). Favereau (1993) donne uniquement prierezh, avec la finale -erezh, probablement pour le même sens de nom abstrait.


mots composés

(2) fornioù pri-livet
four.s terre-peint
'fours de faïencerie(s)'
Standard, Drezen (1932:13)

Syntaxe

Le nom pri est un nom massique.


Horizons comparatifs

Vendryes (1926) a étudié l'emprunt du mot pri breton par le poitevin (bri). Le poitevin est la langue romane au sud du domaine historique breton.

Bibliographie