Différences entre les versions de « Prenañ »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
m (Remplacement de texte — « ''Scaër/Bannalec'', » par « ''Cornouaillais (Scaër/Bannalec)'', »)
 
Ligne 9 : Ligne 9 :
|||colspan="15" | 'Quand on achète un âne on s'en occupe, sacrebleu!'
|||colspan="15" | 'Quand on achète un âne on s'en occupe, sacrebleu!'
|-
|-
|||||||colspan="15" | ''Scaër/Bannalec'', [[H. Gaudart (04/2016b)]]
|||||||colspan="15" | ''Cornouaillais (Scaër/Bannalec)'', [[H. Gaudart (04/2016b)]]
|}
|}



Version actuelle datée du 6 août 2022 à 23:59

Le verbe prenañ 'acheter' est un verbe transitif.


(1) Benn 'vez prenet un azen e vez dav gober war e dro, mallestoupen !
quand (R) est acheté un âne R4 est obligé faire sur1 son1 tour sacrebleu
'Quand on achète un âne on s'en occupe, sacrebleu!'
Cornouaillais (Scaër/Bannalec), H. Gaudart (04/2016b)


Morphologie

variation dialectale

La variation dialectale de la traduction de acheter en pays vannetais est documentée dans la carte 539 de l'ALBB.


Syntaxe

structure argumentale

L'argument du verbe qui est source de l'achat (le vendeur) apparaît après la préposition digant.


Horizons comparatifs

(2) Gwnaeth Elin brynu torth o fara.
fit Elin acheter miche de pain
'Elin a acheté une miche da pain.'
Gallois moderne, Borsley & al. (2007:12)