Prédicat : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(marqueurs des adjectifs prédicatifs)
Ligne 68 : Ligne 68 :
 
|(1)|| Gweloc'h e kavan <font color=green>[<sub>[[SC]]</sub></font color=green> ||ar hokez ||'''e-kriz''' <font color=green>]</font color=green>.
 
|(1)|| Gweloc'h e kavan <font color=green>[<sub>[[SC]]</sub></font color=green> ||ar hokez ||'''e-kriz''' <font color=green>]</font color=green>.
 
|-
 
|-
| || mieux [[R]] trouve ||[[art|le]] coquillage || [[En-, end-, e-, er-, ez-|pfx]]-cru
+
| || mieux [[R]] trouve ||[[art|le]] coquillage[[noms collectifs|s]] || [[En-, end-, e-, er-, ez-|pfx]]-cru
 
|-
 
|-
 
||| colspan="4" | 'J'aime mieux les coquillages lorsqu'ils sont crus. |||| [[Trépos (2001)|Trépos (2001]]:§319)
 
||| colspan="4" | 'J'aime mieux les coquillages lorsqu'ils sont crus. |||| [[Trépos (2001)|Trépos (2001]]:§319)

Version du 31 octobre 2014 à 11:50

Une proposition est décomposable en un prédicat et un sujet sur lequel ce prédicat s'applique.

La prédication est ce processus par lequel un prédicat est combiné avec un sujet pour former une proposition. L'abréviation pour marquer un syntagme prédicatif est PredP. En (1), le prédicat hir, par le biais de la copule eo, prédique les propriétés d'être long sur le sujet an eternite, 'l'éternité'.


(1) [prédicat Hir ] eo [sujet an eternite], surtout ba'n achumant!
long est le éternité surtout dans le fin
'L'éternité est longue surtout vers la fin!' Le Scorff, Ar Borgn (2011:47)


Catégories prédicatives

Selon la catégorie de sa tête, un prédicat peut être un prédicat verbal, un prédicat nominal ou un prédicat adjectival.


En (1), le prédicat o dije bet marse tennet warnon est un prédicat verbal puisque la tête de ce constituant est un verbe. Ce prédicat s'applique sémantiquement sur le pronom sujet int.


(1) [sujet Int ] [prédicat o dije bet marse tennet warnon ].
3PL aurait.3SG eu peut-être tiré sur.moi
'Eux, m'auraient peut-être (eu) tiré dessus.' Haut-cornouaillais (Lanvenegen), Evenou (1987:575)


En (2), le prédicat gwir est un prédicat adjectival puisque la tête de ce constituant est un adjectif. La copule eo prédique les propriétés de gwir sur son sujet, l'enchâssée.


(2) [prédicat Gwir ] eo [sujet o deus klasket renerien ar vro gwelaat tra pe dra ].
vrai est 3PL a cherché dirigeants le pays améliorer chose ou chose
'Il est vrai que les dirigeants du pays ont cherché à améliorer quelques choses.'
Standard, Kervella (1933:79)


En (3), le prédicat afer den est un prédicat nominal puisque la tête de ce constituant est un nom. La copule eo prédique les propriétés de afer den sur son sujet, an dra-se.


(3) Daoust hag [prédicat afer den ] eo [sujet an dra-se ] ?
Q affaire quelqu'un est le chose- Standard, An Here (2001:§'den')
'Est-ce que ça regarde quelqu'un?'


Morphologie du prédicat

marqueurs des adjectifs prédicatifs

Le préfixe en-, end-, e-, er-, ez- peut marquer morphologiquement les adjectifs prédicatifs. Ce marquage est peu répandu en breton, comparé au yn gallois.


(1) Gweloc'h e kavan [SC ar hokez e-kriz ].
mieux R trouve le coquillages pfx-cru
'J'aime mieux les coquillages lorsqu'ils sont crus. Trépos (2001:§319)


(2) En-noaz eman _ ar paour-kaez bugelig.
pfx-nu est <pfx-nu> le pauvre enfant.DIM
'Le pauvre bébé est tout nu... Trépos (2001:§230)

Syntaxe du prédicat

site d'apparition

champ du milieu

Les phrases comportant une copule permettent d'observer qu'un prédicat nominal peut apparaître avant le sujet de la copule.


(1) Bez' e vo pesketaer Yannig a-hed e vuhez.
expl R sera pêcheur Yannig de-long son vie
'Yannig sera pêcheur toute sa vie.' Standard, Press (1986:196)


(2) E-pad daou vloaz eo bet labourer-douar Yannig.
pendant 2 an est été ouvrier-terre Yannig
'Yannig a été paysan pendant deux ans.' Standard, Press (1986:199)


Press (1986:199) note que la même phrase en (2) pourrait commencer par bez'. On voit alors le prédicat nominal entre la particule bet et le sujet.


(3) Bez' eo bet labourer-douar Yannig e-pad daou vloaz.
expl est été ouvrier-terre Yannig pendant 2 an
'Yannig a été paysan pendant deux ans.' Standard, Press (1986:199)


Cependant, Press (1986:199) note aussi en standard un contraste lorsque la phrase commence par la particule bet. Le sujet semble alors plus aisément apparaître au dessus du prédicat nominal.


(4) ? Bet eo (bet) labourer-douar Yannig e-pad daou vloaz.
Bet eo (bet) Yannig labourer-douar e-pad daou vloaz.
été est été ? ouvrier-terre Yannig ouvrier-terre pendant 2 an
'Yannig a été paysan pendant deux ans.' Standard, Press (1986:199)


zone préverbale

En breton, un prédicat nominal peut apparaître dans un topique suspendu.


(5) [ Evit yac'h ] n'eo bet biskoazh _ va mamm-gozh.
pour saine ne'est été jamais mon mère-1vieille
'Ma grand-mère a toujours été malade.' Standard, Press (1986:201)
(litt. 'quant à saine, ma grand-mère n'a jamais été.')


Cette propriété dessine un contraste avec le français (* Quant à malade, je l'étais souvent).

relativisation du prédicat

En breton, un prédicat peut être relativisé.


Cette propriété des prédicats se reflète en français de Basse-Bretagne, et en franco-breton de Douarnenez.

  • Voila un aut' bouton, Théodore, impatient que tu es _[t]_., (Brest, Péron 2001:41)
  • Toujours à "groumer" celles-là! Jamais contentes que vous êtes _[t]_!, (Brest, Péron 2001:92)
  • Sode guize labous' brize il est venu _[t]_.
'Il est devenu FOU comme l'oiseau de Le Bris.', franco-breton, Pichavant (1996:132)


ellipses du prédicat

Le prédicat peut être élidé sous identité dans certaines constructions.


(5) Ar bugel-ze a labour ken e ra _[ø]_
art enfant- R travaille autant R fait
'Cet enfant travaille énormément.' Trégorrois, Gros (1984:50)