Postpositions

De Arbres
Révision datée du 11 octobre 2010 à 17:19 par Mjouitteau (discussion | contributions) (stranding)
Aller à : navigation, rechercher

Il existe en breton une liste finie (mais variable selon les dialectes) de particules verbales semblables aux particules connues de l'anglais away, up, etc.


(1) Mont a ran kuit.
aller R fais.1SG ptc
'Je m'en vais.' (I'm going away)


Inventaire

Les plus usitées sont kuit et tre'. Certaines particules sont assez peu répandues (5).


(5) [... ha Pier da Po-Frans rut...]
/a pje:ɤ də po'fXãs ɤut/
... and Pyer de Po-Frañs away... Breton central, Wmffre (1998:59)


Distribution

après le verbe lexical

On peut trouver la particule dans le champ du milieu. Elle est alors accolée à son verbe lexical.


(3) a-raok mont kuit d'ur gêr all.
avant aller ptc P DET ville autre
'avant de partir dans une autre ville.'
standard, Kervella (1933:48)


(4) ni vie o redek kuit en tu all dre an nor.
1PL étions P courir ptc P.DET côté autre P DET porte
'Nous, on courait de l'autre côté par la porte.'
Bas-Cornouaillais (Le Juch), Hor Yezh (1983:5)


stranding

La particule verbale, comme les particules de l'anglais, apparaît le plus souvent en fin de phrase, séparée de son verbe lexical.


(2) Er c'hontrol, mont a ra ar re all buan kuit.
P.DET contraire aller R fait DET ceux autre vite ptc
'Au contraire, les autres partent vite.'
standard, Kervella (1933:48)


(3) /he wije pig̈is wahô be daj c̈wiT/
Int a ouie pegiz (e)c'h oa-eñ bet deuet kuit
3PL R savait comment R était-3SGM ptc venu ptc
'Eux savaient comment il était parti.' Haut-Cornouaillais (Lanijen), Evenou (1987:575)

focalisation

Contrairement aux particules verbales anglaises, kuit peut être déplacé sans son verbe en zone focale.


(4) Kuit ez eas _ Kongar eus Breizh.
ptc R alla Kongar P Bretagne
'Kongar partit de Bretagne', standard, Denez (1993:23)

Horizons comparatifs

On retrouve des constructions similaires en français de Basse-Bretagne.


Terminologie

Le terme 'particule verbale' utilisé ici ne doit pas porter à confusion avec le rannig.

SADED (2010) désigne la particule verbale sous le nom breton de lerc'henn.