Poazhañ

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Le verbe poazhañ signifie 'brûler, cuire'.


(1) evit poazhañ ar pesked [...] hor bezo paket.
pour cuire le poissons 1PL aura attrapé
'pour cuire les poissons que nous aurons attrappés.' Basse-cornouaille (Pleyben), ar Gow (1999:33)


Morphologie

variation dialectale

La carte 529 de l'ALBB documente la variation dialectale de la traduction de cuire, cuit.


(2) Poa'hañ 'ra beg 'n nen.
cuire R fait bouche IMP
'Ça vous brûle la gueule.', Poher, Favereau 1997:§316)


dérivation

mots composés

Le composé bara-poazhat /pain-cuire/, 'pain de ménage' (Trégorrois (Perros-Guirrec), Konan 2017:'bara') est original en plaçant l'objet devant son verbe.


partiticipe et adjectif

(3) /'mɛmɛs vɛf(ɛ)čibɛt 'gwal 'pwahɛt/ Poher (Carhaix), Timm (1987a:272)
Memes (ma ne) vefe ket bet gwall poazet.
même (si4 ne)1 serait pas été très cuit
'Même si ça ne serait pas très bien cuit.'


(4) Pa vezent poaz-mat e staged da ober ar gwadigennou.
quand1 étaient cuit-bien R4 commençait.IMP à faire le saucisses
'Quand elles étaient bien cuites, on commençait à faire les saucisses.'
Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:9)


Sémantique

variation et répartitition dialectale

Le verbe poazhañ semble se trouver partout sous le sens de 'cuire', à part à Belle-Île-en-Mer où un verbe est formé à partir de darev.


(1) evid poaza ar gwadegennou
pour cuire le sang.DIM.SG.PL
'pour cuire les boudins' Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:9)


Le sens de 'brûler' a une compétition lexicale importante à travers les dialectes. La carte 150 de l'ALBB documente la variation dialectale de la traduction de brûler du bois. Les différentes formes de deviñ se trouvent partout en KLT. La forme majoritaire en vannetais est loskeiñ, qui rappelle un point de collecte tout au Nord, avec loskat à Plougasnou. On trouve des formes de poazhañ en breton central et à Plougastel-Daoulas. On trouve des formes de rostañ en Cornouaillais de l'est maritime et à Belle-Île-en-mer.