Pesk : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Sémantique)
(Sémantique)
Ligne 88 : Ligne 88 :
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(3)|| Alies e vez|| graet hemañ ||gant '''kig yar''', || met graet|| e c'hell bezañ  || ivez gant ||'''pesked'''...
+
|(3)|| Alies e vez|| graet hemañ ||gant '''kig''' || '''yar''', || met graet|| e c'hell bezañ  || ivez gant ||'''pesked'''...
 
|-
 
|-
||| [[alies|souvent]] [[R]] [[vez|est]]|| [[ober|fait]] [[DEM|celui.ci]]|| [[gant|avec]] [[kig|viande]] [[yar|poulet]] || [[met|mais]] [[ober|fait]] || [[R]]<sup>[[4]]</sup> [[gallout|peut]] [[bezan|être]] ||[[ivez|aussi]] [[gant|avec]] || poisson.[[-ed (PL.)|s]]
+
||| [[alies|souvent]] [[R]] [[vez|est]]|| [[ober|fait]] [[DEM|celui.ci]]|| [[gant|avec]] [[kig|viande]] || [[yar|poulet]] || [[met|mais]] [[ober|fait]] || [[R]]<sup>[[4]]</sup> [[gallout|peut]] [[bezan|être]] ||[[ivez|aussi]] [[gant|avec]] || poisson.[[-ed (PL.)|s]]
 
|-
 
|-
 
|||colspan="10" | 'On le fait souvent avec du poulet, mais on peut aussi le faire avec du poisson.'
 
|||colspan="10" | 'On le fait souvent avec du poulet, mais on peut aussi le faire avec du poisson.'

Version du 13 mai 2021 à 12:13

Le nom pesk dénote le 'poisson'.


(1) Nend an ket don àr ar pesked.
ne+C vais pas profond sur le poissons
'Je n'aime pas tellement le poisson.' Haut-vannetais, Louis (2015:46)


Morphologie

variation dialectale

L'ALBB a documenté la traduction de un poisson, des poissons dans la carte 522.

Globalement, les dialectes diffèrent sur la forme du singulier. En KLT comme en standard, le singulier est pesk et le pluriel pesked. En vannetais, le pluriel est aussi pesked, mais le singulier est dérivé en -enn avec peskedenn.


La coda est /ʃ/ en cornouaillais de l'est maritime à Moëlan.


(2) pech'ed kri distu
poisson.s cru complètement
'des poissons absolument crus'
Moëlan, Bouzec & al. (2017:114)


dérivation sur racine plurielle, mais aussi singulier

La lecture massique nécessite la forme plurielle pesked. C'est sur cette racine plurielle pesked qu'on a la dérivation verbale pesketa 'pêcher' ou la dérivation nominale ar pesketa 'la pêche' (Merser 2011:13), ou encore avec le suffixe d'animé -er, -our pesketour 'pêcheur'.

A Groix, on relève cependant la forme sur base singulier peskour 'pêcheur, de pêche', ainsi que dans différents points du vannetais maritime et à Bréhat (carte 523 de l'ALBB).


(3) n-ur va:k pesku:r
en ur vag peskour
dans.un.1 bateau poisson.eur
'dans un bateau de pêche' Groix, Ternes (1970:323)


On retrouve la même alternance de base, singulier et pluriel, avec le suffixe -erezh. La forme de la base plurielle est utilisée dans ar pesketaerezh 'la pêche (halieutique)' (Favereau 1997:§164), pesketaèrèz, pesketèrèz 'pêche' (Helias 1986), ou ar besketaèrez 'la pêche' (Gros 1984:364). Denez (1985), à Douarnenez, donne cependant la forme sur la base singulier ar beskerezh.

Sémantique

lecture massique

La lecture massique est obtenue avec le pluriel.


(1) Bez' e vo pesked da goan.
expl R sera poisson.s pour1 souper
'Il y aura du poisson à souper.'
Cornouaillais, Trépos (2001:§440)


En (2), on peut comparer le pluriel pesked et le singulier kig 'viande', mais aussi avec le français le poisson dans la traduction.


(2) Ar pesked zo deuet da veza ken ker hag ar hig.
le poisson.s est venu pour1 être tant cher que le 5viande
'Le poisson est maintenant aussi cher que la viande.'
Plozévet, Goyat (2012:196)


(3) Alies e vez graet hemañ gant kig yar, met graet e c'hell bezañ ivez gant pesked...
souvent R est fait celui.ci avec viande poulet mais fait R4 peut être aussi avec poisson.s
'On le fait souvent avec du poulet, mais on peut aussi le faire avec du poisson.'
Cornouaille (Dirinon), Kervella (1985:120)