Différences entre les versions de « Penemet »

De Arbres
Ligne 5 : Ligne 5 :
| (1)||  '''Penemet''' ma'z oc'h-c'hwi ||kañveriez, ||Me am boa graet ||deoc'h ||ur garlantez.
| (1)||  '''Penemet''' ma'z oc'h-c'hwi ||kañveriez, ||Me am boa graet ||deoc'h ||ur garlantez.
|-
|-
| || sinon [[ma|que]] [[COP|êtes]]-[[echo|vous]]||endeuillée|| [[pfi|Moi]] [[R]].1SG avais fait||[[da|à]].[[pronom incorporé|vous]]|| [[art|un]] guirlande
| || sinon [[ma|que]] [[COP|êtes]]-[[écho|vous]]||endeuill[[-ez|ée]]|| [[pfi|moi]] [[R]].1SG [[kaout|avait]] [[ober|fait]]||[[da|à]].[[pronom incorporé|vous]]|| [[art|un]] guirlande
|-
|-
| || colspan="4" | 'Sinon que vous êtes en deuil, je vous aurais fait une guirlande.'  
| || colspan="4" | 'Sinon que vous êtes en deuil, je vous aurais fait une guirlande.'  

Version du 15 janvier 2014 à 11:20

Penemet, 'sinon', est une conjonction et un adverbe.


(1) Penemet ma'z oc'h-c'hwi kañveriez, Me am boa graet deoc'h ur garlantez.
sinon que êtes-vous endeuillée moi R.1SG avait fait à.vous un guirlande
'Sinon que vous êtes en deuil, je vous aurais fait une guirlande.'
(la guirlande se moque d'un râteau reçu, d'un délaissement amoureux)
Luzel (1868:258), cité dans Menard (1995:172)