Partitif : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
 
Ligne 16 : Ligne 16 :
 
| (1) ||pep ||cornë ||'''a-ves''' ||en hent||||l.671 des ''[[NG.|Noueloù Gwened]]''
 
| (1) ||pep ||cornë ||'''a-ves''' ||en hent||||l.671 des ''[[NG.|Noueloù Gwened]]''
 
|-
 
|-
||| [[pep|chaque]]|| tournant|| [[a|de]]<sup>[[1]]</sup>-''dehors'' ||[[art|le]] route  
+
||| [[pep|chaque]]|| tournant|| [[a|de]]<sup>[[1]]</sup>-''dehors'' ||[[art|le]] [[hent|route]]
 
|-
 
|-
 
|||colspan="4" | 'chaque tournant de la route'||||[[Hemon (1956)|Hemon (1956]]:xlii)
 
|||colspan="4" | 'chaque tournant de la route'||||[[Hemon (1956)|Hemon (1956]]:xlii)

Version actuelle datée du 4 juin 2020 à 15:17

Le partitif est le Cas de la relation partie/tout.

En breton, le Cas partitif est réalisé par une préposition, a parfois assimilé à ha(g), ou eus.

On trouve aussi de doubles occurrences en a eus.


Diachronie

a-ves

Hemon (1956:xlii) signale une préposition a-ves en vannetais de la fin du XVI°, disparue dans les dialectes vannetais modernes.


(1) pep cornë a-ves en hent l.671 des Noueloù Gwened
chaque tournant de1-dehors le route
'chaque tournant de la route' Hemon (1956:xlii)