Différences entre les versions de « Partial »

De Arbres
(Remplacement de texte — « venu » par « ven.u »)
 
(5 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 9 : Ligne 9 :
|||colspan="10" | 'Ainsi, la révolution éclata et il fallut partir.'
|||colspan="10" | 'Ainsi, la révolution éclata et il fallut partir.'
|-
|-
|||||||colspan="10" |''Léon (Lesneven)'', [[Burel (2012)|Burel (2012]]:38)
|||||||colspan="10" | ''Léon (Lesneven)'', [[Burel (2012)|Burel (2012]]:38)
|}
|}


Ligne 25 : Ligne 25 :
||| [[warlene|an.passé]] ||  3SGF-[[kaout|avait]] || [[kaout|eu]] || [[art|un]] || [[di-, dis-|dé]].parti
||| [[warlene|an.passé]] ||  3SGF-[[kaout|avait]] || [[kaout|eu]] || [[art|un]] || [[di-, dis-|dé]].parti
|-
|-
||| colspan="10" |'L'année dernière, elle avait fait une fausse couche.'
||| colspan="10" | 'L'année dernière, elle avait fait une fausse couche.'
|-
|-
||||||||| colspan="10" |''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:149)  
||||||||| colspan="10" | ''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:149)  
|}
|}


Ligne 39 : Ligne 39 :


{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(3)|| P'oa || deuet || er maez,|| '''partiet''' || al || loan || kuit.
|(3)|| P'oa || deuet || er maez, || '''partiet''' || al || loan || kuit.
|-
|-
||| [[pa|quand]]<sup>[[1]]</sup> [[COP|était]] || [[dont|venu]] || [[er-maez|dehors]]|| parti || [[art|le]] || [[loen|bête]] || [[kuit|parti]]
||| [[pa|quand]]<sup>[[1]]</sup> [[COP|était]] || [[dont|ven]].[[-et (Adj.)|u]] || [[er-maez|dehors]] || parti || [[art|le]] || [[loen|bête]] || [[kuit|parti]]
|-  
|-  
||| colspan="10" | 'Quand il est sorti, le cheval était parti.'
||| colspan="10" | 'Quand il est sorti, le cheval était parti.'

Version actuelle datée du 22 mars 2022 à 22:39

Le verbe partial signifie 'partir, quitter'.


(1) Eclati â réas-ta ar révolution, partial a voa rét.
éclater R fit-donc le révolution partir R était obligé
'Ainsi, la révolution éclata et il fallut partir.'
Léon (Lesneven), Burel (2012:38)


Morphologie

dérivation

Le nom disparti dénote une 'séparation', mais aussi une 'fausse couche'.


(2) Warlene he-devoa bet eun disparti.
an.passé 3SGF-avait eu un .parti
'L'année dernière, elle avait fait une fausse couche.'
Trégorrois, Gros (1984:149)


Syntaxe

postposition

Le verbe partial s'utilise seul ou avec la postposition kuit, de même sens.


(3) P'oa deuet er maez, partiet al loan kuit.
quand1 était ven.u dehors parti le bête parti
'Quand il est sorti, le cheval était parti.'
Léon, Mellouet & Pennec (2004:79).