Différences entre les versions de « Par- »

De Arbres
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
[[Deshayes (2003)| Deshayes (2003]]:'paravis') dérive ''paravis'', [[nom]] et [[adverbe]] 'vis-à-vis', du préfixe ''par-'' et de l'[[emprunt]] ''a-vis'' à l'ancien français.  
[[Deshayes (2003)| Deshayes (2003]]:'paravis') dérive ''paravis'', [[nom]] et [[adverbe]] 'vis-à-vis', du préfixe ''par-'' et de l'[[emprunt]] ''a-vis'' à l'ancien français.  
== Morphologie ==
Ce préfixe n'est pas productif en breton moderne. On le trouve dans la [[préposition]] ''[[parbetek]]'' 'le long de'.





Version actuelle datée du 14 février 2022 à 21:13

Deshayes (2003:'paravis') dérive paravis, nom et adverbe 'vis-à-vis', du préfixe par- et de l'emprunt a-vis à l'ancien français.


Morphologie

Ce préfixe n'est pas productif en breton moderne. On le trouve dans la préposition parbetek 'le long de'.


Diachronie

Selon Deshayes (2003:38), par- est un préfixe qui est emprunt transparent du moyen breton au français par-, préfixe intensif, augmentatif.


Horizons comparatifs

En gallo, Auffray (2007:intro) donne, correspondant au français par-, per-, le préfixe par- 'aboutissement'. Il donne parlever 'encourager, exhorter, motiver, soutenir, stimuler, valoriser'.