Différences entre les versions de « Paouez »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « ’ » par « ' »)
 
(23 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 3 : Ligne 3 :


{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(1)||Piv || bennag || a goll || e || yehed || a rank || '''paouez''' || da labourad.
|(1)|| Piv || bennag || a || goll || e || yehed || a rank || '''paouez''' || da || labourad.
|-
|-
||| [[piv|qui]] || [[bennak|quelconque]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[koll|perd]] || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> || [[yec'hed|santé]] || [[R]] [[rankout|doit]] || cesser || [[da|de]]<sup>[[1]]</sup> [[labourat|travailler]]  
||| [[piv|qui]] || [[bennak|quelconque]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> || [[koll|perd]] || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> || [[yec'hed|santé]] || [[R]] [[rankout|doit]] || cesser || [[da|de]]<sup>[[1]]</sup> || [[labourat|travailler]]  
|-
|-
|||colspan="10" | 'Quiconque perd la santé doit cesser de travailler.'  
|||colspan="15" | 'Quiconque perd la santé doit cesser de travailler.'  
|-
|-
|||||||||||colspan="10" |''Léon'', [[Seite (1975)|Seite (1975]]:98)
|||||||||||||||||colspan="15" | ''Léon'', [[Seite (1975)|Seite (1975]]:98)
|}
|}


Ligne 21 : Ligne 21 :


{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(2)|| '''A-baouez''' || ne vefe || ket || echu || da labour.|||||| ''Trégorrois (Perros-guirrec)'', [[Konan (2017)|Konan (2017]]:25)
|(2)|| '''A-baouez''' || ne || vefe || ket || echu || da || labour.
|-
|-
| || [[a|de]]<sup>[[1]]</sup>.cesse || [[ne]]<sup>[[1]]</sup> [[COP|serait]] || [[ket|pas]] || [[echu|fini]] || [[da|ton]]<sup>[[1]]</sup> || [[labour|travail]]
||| [[a|de]]<sup>[[1]]</sup>.cesse || [[ne]]<sup>[[1]]</sup> || [[COP|serait]] || [[ket|pas]] || [[echu|fini]] || [[da|ton]]<sup>[[1]]</sup> || [[labour|travail]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'même si ton travail n'est pas fini.'
|||colspan="15" | 'même si ton travail n'est pas fini.'
|-
|||||||colspan="15" | ''Trégorrois (Perros-guirrec)'', [[Konan (2017)|Konan (2017]]:25)
|}
|}




{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(3)|| '''A-baouez''' || ez eo || tremenet ||dre amañ.|||||| ''Trégorrois (Perros-guirrec)'', [[Konan (2017)|Konan (2017]]:25)
|(3)|| '''A-baouez''' || ez || eo || tremenet || dre || amañ.
|-
|-
| || [[a|de]]<sup>[[1]]</sup>.cesse || [[R]]<sup>[[+C]]</sup> [[COP|est]] || [[tremen|passé]] || [[dre|par]]<sup>[[1]]</sup> [[amañ|ici]]
||| [[a|de]]<sup>[[1]]</sup>.cesse || [[R]]<sup>[[+C]]</sup> || [[COP|est]] || [[tremen|pass]].[[-et (Adj.)|é]] || [[dre|par]]<sup>[[1]]</sup> || [[amañ|ici]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Il était là il y a un instant.'
|||colspan="15" | 'Il était là il y a un instant.'
|-
|||||||colspan="15" | ''Trégorrois (Perros-guirrec)'', [[Konan (2017)|Konan (2017]]:25)
|}
|}


Ligne 41 : Ligne 45 :


[[Favereau (1993)]] donne, avec le préfixe [[a-perfectif]] ''[[dam-]]'', '''''dam'''baouez'' /quasi<sup>[[1]]</sup>.arrêt/, 'césure'.
[[Favereau (1993)]] donne, avec le préfixe [[a-perfectif]] ''[[dam-]]'', '''''dam'''baouez'' /quasi<sup>[[1]]</sup>.arrêt/, 'césure'.


== Syntaxe ==
== Syntaxe ==
Ligne 47 : Ligne 50 :
=== structure thématique ===
=== structure thématique ===


Le verbe ''paouez'' 'cesser, arrêter' est [[transitif]].  
Le verbe ''paouez'' 'cesser, arrêter' est un verbe de cessation, il sert donc à l'expression de l'[[aspect]] [[perfectif]], de la borne de fin d'une action ou d'un état. Il sélectionne alors une [[proposition infinitive]] introduite par la préposition ''[[da]]''<sup>[[1]]</sup> ou ''[[a]]''<sup>[[1]]</sup>.
 
 
==== ''paouez (da)'' V ====
 
Il existe des usages avec ou sans la préposition ''[[da]]''.
 
 
{| class="prettytable"
|(4)|| '''Paouezit''' || '''d''' 'ober || sotonioù, || hañ ?
|-
||| arrêtez || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> [[ober|faire]] || [[sot]].[[-oni|erie]].[[-où (PL.)|s]] || [[hañ ?|hein ?]]
|-
|||colspan="15" | 'Plus de bêtises, hein ?'
|-
|||||||||colspan="15" | ''Standard'', [[Moulleg (1978)|Moulleg (1978]]:33)
|}
 


C'est un verbe de cessation, il sert donc à l'expression de l'[[aspect]] [[perfectif]], de la borne de fin d'une action ou d'un état. Il sélectionne alors une [[proposition infinitive]] introduite par la préposition ''[[da]]''<sup>[[1]]</sup> ou ''[[a]]''<sup>[[1]]</sup>.
{| class="prettytable"
|(5)|| Ha || '''paouez''' || besteodiñ, || tribledie !
|-
||| [[&|et]] || cesse || [[bes-|double]].[[teod|langu]].[[-iñ|er]] || [[Doue !|triple.Dieu]]
|-
|||colspan="15" | 'Et cesse de zézayer, nom de diable !'
|-
|||||||colspan="15" | ''Standard'', [[An Here (2003)|An Here (2003]]:51)
|}




==== ''paouez da'' V ====
=== ellipse de l'infinitive, ''chom da baouez'' ===




{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(4)|| '''Paouez''' ||da ouelañ. ||[[Kerrain (2001)]]
|(6)|| Al labourer || ne || chom || james || da || baouez.
|-
|-
| || cesse||[[da|de]]<sup>[[1]]</sup> [[gouelañ|pleurer]]
||| [[art|le]] [[labourat|travaill]].[[-er, -our|eur]] || [[ne]]<sup>[[1]]</sup> || [[chom|reste]] || [[james|jamais]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> || arrêter
|-
|-
|||colspan="10" | 'Cesse de pleurer.'
||| colspan="15" | 'Le paysan ne reste jamais sans rien faire.'
|-
||||||| colspan="15" | ''Standard'', [[Menard & Kadored (2001)]]
|}
|}


Ligne 66 : Ligne 96 :
==== auxiliaire ''bezañ'' ====
==== auxiliaire ''bezañ'' ====


Dans cette construction, ''paouez'' est un [[intransitif]]. Il [[sélectionne]] l’[[auxiliaire]] ''bezañ''.
Dans la construction ci-dessous, ''paouez'' est un [[intransitif]]. Il [[sélectionne]] l'[[auxiliaire]] ''bezañ''.




{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(5)|| '''Paouezet''' ||on || da vutuniñ. ||[[Kerrain (2001)]]
|(7)|| '''Paouezet''' || on || da || vutuniñ.  
|-
|-
| || cessé||[[COP|suis]] || [[da|de]]<sup>[[1]]</sup> [[butuniñ|fumer]]
||| cess.[[-et (Adj.)|é]] || [[COP|suis]] || [[da|de]]<sup>[[1]]</sup> || [[butuniñ|fumer]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'J’ai cessé de fumer.'
|||colspan="15" | 'J'ai cessé de fumer.'
|-
|||||||colspan="15" | ''Standard'', [[Kerrain (2001)]]
|}
|}


Ligne 84 : Ligne 116 :


{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(6)|| Emaon || o paouez <font color=green>[</font color=green> || echuiñ || al levr <font color=green>]</font color=green>. ||[[Kerrain (2001)]]
|(8)|| Emaon || o || paouez || || echuiñ || al levr.  
|-
|-
| || [[eman|suis]] ||[[particule o|à]]<sup>[[1]]</sup> || [[echu|finir]] || [[art|le]] [[levr|livre]]
||| [[eman|suis]] || [[particule o|à]]<sup>[[1]]</sup> || cesser ||<font color=green>[</font color=green> || [[echuiñ|finir]] || [[art|le]] [[levr|livre]] ||<font color=green>]</font color=green>
|-
|-
|||colspan="10" | 'Je viens de finir le livre.'
|||colspan="15" | 'Je viens de finir le livre.'
|-
|||||||colspan="15" | ''Standard'', [[Kerrain (2001)]]
|}
|}


Ligne 98 : Ligne 132 :
L'hypothèse que la proposition infinitive est l'[[objet]] prédirait qu'on puisse trouver des pronominalisations typiques de l'objet (??''hen paouez'', ??''paouez anezhañ''), or on n'en relève pas.
L'hypothèse que la proposition infinitive est l'[[objet]] prédirait qu'on puisse trouver des pronominalisations typiques de l'objet (??''hen paouez'', ??''paouez anezhañ''), or on n'en relève pas.


L'hypothèse que la proposition infinitive est le sujet de ''paouez'' est surprenante car le [[sujet vide]] de cette proposition n'a pas une lecture arbitraire, et doit forcément coréférer avec le sujet de la [[matrice]].
L'hypothèse que la proposition infinitive est le sujet de ''paouez'' est surprenante car le [[sujet vide]] de cette proposition n'a pas une lecture arbitraire, et doit forcément co-référer avec le sujet de la [[matrice]].
 





Version actuelle datée du 2 juillet 2022 à 16:04

Le verbe paouez signifie 'cesser, arrêter'.


(1) Piv bennag a goll e yehed a rank paouez da labourad.
qui quelconque R1 perd son1 santé R doit cesser de1 travailler
'Quiconque perd la santé doit cesser de travailler.'
Léon, Seite (1975:98)


Morphologie

grammaticalisation

On trouve le verbe paouez grammaticalisé dans le complémenteur d'opposition a-baouez 'même si', et dans l'adverbe temporel a-baouez 'tout de suite, il y a un instant'.


(2) A-baouez ne vefe ket echu da labour.
de1.cesse ne1 serait pas fini ton1 travail
'même si ton travail n'est pas fini.'
Trégorrois (Perros-guirrec), Konan (2017:25)


(3) A-baouez ez eo tremenet dre amañ.
de1.cesse R+C est pass.é par1 ici
'Il était là il y a un instant.'
Trégorrois (Perros-guirrec), Konan (2017:25)


dérivation

Favereau (1993) donne, avec le préfixe a-perfectif dam-, dambaouez /quasi1.arrêt/, 'césure'.

Syntaxe

structure thématique

Le verbe paouez 'cesser, arrêter' est un verbe de cessation, il sert donc à l'expression de l'aspect perfectif, de la borne de fin d'une action ou d'un état. Il sélectionne alors une proposition infinitive introduite par la préposition da1 ou a1.


paouez (da) V

Il existe des usages avec ou sans la préposition da.


(4) Paouezit d 'ober sotonioù, hañ ?
arrêtez à1 faire sot.erie.s hein ?
'Plus de bêtises, hein ?'
Standard, Moulleg (1978:33)


(5) Ha paouez besteodiñ, tribledie !
et cesse double.langu.er triple.Dieu
'Et cesse de zézayer, nom de diable !'
Standard, An Here (2003:51)


ellipse de l'infinitive, chom da baouez

(6) Al labourer ne chom james da baouez.
le travaill.eur ne1 reste jamais à1 arrêter
'Le paysan ne reste jamais sans rien faire.'
Standard, Menard & Kadored (2001)


auxiliaire bezañ

Dans la construction ci-dessous, paouez est un intransitif. Il sélectionne l'auxiliaire bezañ.


(7) Paouezet on da vutuniñ.
cess.é suis de1 fumer
'J'ai cessé de fumer.'
Standard, Kerrain (2001)


bezañ o paouez V

L'expression bezañ o paouez ober udb. signifie littéralement 'être en train de cesser de faire quelque chose', construction grammaticalisée en une tournure aspectuelle qui dénote la complétion récente d'une action (le passé proche).


(8) Emaon o paouez echuiñ al levr.
suis à1 cesser [ finir le livre ]
'Je viens de finir le livre.'
Standard, Kerrain (2001)


Dans cette construction, paouez précède directement la proposition infinitive. La préposition da est agrammaticale dans cette construction.

Soit la proposition infinitive est l'objet de paouez, auquel cas paouez est ici soudainement transitif.
Soit la proposition infinitive est ici le sujet de paouez. Cette hypothèse correspond plus nettement à la construction temporelle qui obtient le passé proche ('Je suis en train de [l'action de lire le livre cesse]').

L'hypothèse que la proposition infinitive est l'objet prédirait qu'on puisse trouver des pronominalisations typiques de l'objet (??hen paouez, ??paouez anezhañ), or on n'en relève pas.

L'hypothèse que la proposition infinitive est le sujet de paouez est surprenante car le sujet vide de cette proposition n'a pas une lecture arbitraire, et doit forcément co-référer avec le sujet de la matrice.