Différences entre les versions de « Paotr »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « XX° » par « XXe »)
 
(6 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 5 : Ligne 5 :
|(1)|| Ar '''paotr''' || bihan || o || kouezhañ || en || devoa || dirusket || penn || e || c'hlin.  
|(1)|| Ar '''paotr''' || bihan || o || kouezhañ || en || devoa || dirusket || penn || e || c'hlin.  
|-  
|-  
||| [[art|le]] gars || [[bihan|petit]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> || [[kouezhañ|tomb]].[[-et (Adj.)|é]] || [[R]].3SG || [[kaout|avait]] || [[di-, dis-|dés]].[[rusk|écorc]].[[-et (Adj.)|é]] || [[penn|tête]] || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> || [[glin|genou]]
||| [[an, al, ar|le]] gars || [[bihan|petit]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> || [[kouezhañ|tomb]].[[-et (Adj.)|é]] || [[R]].3SG || 3.[[kaout|avait]] || [[di-, dis-|dés]].[[rusk|écorc]].[[-et (Adj.)|é]] || [[penn|tête]] || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> || [[glin|genou]]
|-  
|-  
|||colspan="15" | 'Le petit garçon s'est écorché le genou en tombant.'
||| colspan="15" | 'Le petit garçon s'est écorché le genou en tombant.'
|-  
|-  
|||||||||colspan="15" | ''Trégorrois/Haut-cornouaillais'', [[Konan (2017)|Konan (2017]]:'diruskañ')  
||||||||| colspan="15" | ''Trégorrois/Haut-cornouaillais'', [[Konan (2017)|Konan (2017]]:'diruskañ')  
|}
|}


Ligne 28 : Ligne 28 :
=== nombre ===
=== nombre ===


Le [[pluriel]] standard, ''ar baotred'', résulte de la suffixation du morphème ''[[-ed (PL.)|-ed]]''. Il existe une variante en ''[[-er (PL.)|-er]]''.
Le [[pluriel]] standard, ''ar baotred'', résulte de la suffixation du morphème ''[[-ed (PL.)|-ed]]''. Il existe une variante en ''[[-er (PL.)|-er]]'' qui provient sans doute d'une [[métathèse]].




{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(1)|| Yè || || zo || pot'''er''' || fin || yè.
|(2)|| Yè || || zo || pot'''er''' || fin || yè.
|-
|-
||| [[pfi|eux]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> || [[zo|est]] || [[paotr|gars]].[[-er (PL.)|s]] || [[fin (Adj.)|fin]] || [[pfi|eux]]  
||| [[pfi|eux]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> || [[zo|est]] || gars.[[-er (PL.)|s]] || [[fin (Adj.)|fin]] || [[pfi|eux]]  
|-
|-
|||colspan="15" | 'Eux, ce sont des gars finauds.'  
||| colspan="15" | 'Eux, ce sont des gars finauds.'  
|-
|-
|||||||||||||colspan="15" | ''Cornouaillais (Scaër/Bannalec)'', [[H. Gaudart (09/2022)]]
||||||||||||| colspan="15" | ''Cornouaillais (Scaër/Bannalec)'', [[H. Gaudart (09/2022)]]
|}
|}


Ligne 51 : Ligne 51 :
==== 'homme' ====
==== 'homme' ====


Fin XX°, dans la carte 568 du [[NALBB]] ([[Le Dû (2001)|Le Dû 2001]]) donne pour 'un homme', ''ur paotr'' en Haute-Cornouaille et en Trégor. Le Bas-Trégor donne cependant ''ur [[gwaz]]'' comme dans le Léon. Dans la partie Sud, c'est le nom ''un [[den]]'' qui est majoritaire.
Fin XXe, dans la carte 568 du [[NALBB]] ([[Le Dû (2001)|Le Dû 2001]]) donne pour 'un homme', ''ur paotr'' en Haute-Cornouaille et en Trégor. Le Bas-Trégor donne cependant ''ur [[gwaz]]'' comme dans le Léon. Dans la partie Sud, c'est le nom ''un [[den]]'' qui est majoritaire.


== Expression ==
== Expression ==
Ligne 61 : Ligne 61 :


{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(1)||<font color=green>[ pøs ||<font color=green> ke ||<font color=green>poˈsaut ||<font color=green> ˈdɔːbɐ]
|(1)||<font color=green>[ pøs ||<font color=green> ke ||<font color=green> poˈsaut ||<font color=green> ˈdɔːbɐ]
|-  
|-  
||| Peus || ket || '''paotr-saout''' || d'ober.
||| Peus || ket || '''paotr-saout''' || d'ober.
|-  
|-  
||| [[kaout|as]] || [[ket|pas]] || gars-[[saout|vache]] || [[da|de]]<sup>[[1]]</sup> [[ober|faire]]
||| 2.[[kaout|a]] || [[ket|pas]] || gars-[[saout|vache]] || [[da|de]]<sup>[[1]]</sup> [[ober|faire]]
|-
|-
||| colspan="15" | 'T'as rien à faire, t'es pas chargé de famille.'
||| colspan="15" | 'T'as rien à faire, t'es pas chargé de famille.'
|-
|-
||||||||| colspan="15" | ''Cornouaille (Briec)'', [[Noyer (2019)|Noyer (2019]]:321)  
||||||||| colspan="15" | ''Cornouaillais (Briec)'', [[Noyer (2019)|Noyer (2019]]:321)  
|}
|}



Version actuelle datée du 23 octobre 2023 à 06:21

Le nom paotr dénote un 'gars, garçon'. Dans certains usages et dialectes, paotr peut dénoter un 'homme' ou un 'fils'.


(1) Ar paotr bihan o kouezhañ en devoa dirusket penn e c'hlin.
le gars petit à4 tomb.é R.3SG 3.avait dés.écorc.é tête son1 genou
'Le petit garçon s'est écorché le genou en tombant.'
Trégorrois/Haut-cornouaillais, Konan (2017:'diruskañ')


Morphologie

variation dialectale

La carte 509 de l'ALBB documente la variation dialectale des traductions de trois garçons.

dérivation

Le suffixe féminin -ez obtient ar baotrez 'la petite fille'.


nombre

Le pluriel standard, ar baotred, résulte de la suffixation du morphème -ed. Il existe une variante en -er qui provient sans doute d'une métathèse.


(2) zo poter fin yè.
eux R1 est gars.s fin eux
'Eux, ce sont des gars finauds.'
Cornouaillais (Scaër/Bannalec), H. Gaudart (09/2022)

Sémantique

variation dialectale

'fils'

La carte 445 de l'ALBB montre que le nom paotr est largement utilisé pour traduire C'est le fils d'untel. Paotr a cependant besoin de la présence du possessif pour être un nom de parenté.

'homme'

Fin XXe, dans la carte 568 du NALBB (Le Dû 2001) donne pour 'un homme', ur paotr en Haute-Cornouaille et en Trégor. Le Bas-Trégor donne cependant ur gwaz comme dans le Léon. Dans la partie Sud, c'est le nom un den qui est majoritaire.

Expression

ober paotr-saout

Le nom composé paotr-saout dénote le 'vacher', ou par extension 'quelqu'un qui s'occupe des vaches' ou le 'fil électrique de clôture'.


(1) [ pøs ke poˈsaut ˈdɔːbɐ]
Peus ket paotr-saout d'ober.
2.a pas gars-vache de1 faire
'T'as rien à faire, t'es pas chargé de famille.'
Cornouaillais (Briec), Noyer (2019:321)