Différences entre les versions de « Nijal »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
 
Ligne 9 : Ligne 9 :
||| [[krak-|semi]].[[erc'h|neige]] || [[zo|est]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> || voler || [[abaoe|depuis]] || [[mintin|matin]]-[[DEM|ci]]
||| [[krak-|semi]].[[erc'h|neige]] || [[zo|est]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> || voler || [[abaoe|depuis]] || [[mintin|matin]]-[[DEM|ci]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Il vole de rares flocons depuis ce matin.'  
|||colspan="15" | 'Il vole de rares flocons depuis ce matin.'  
|-
|-
|||||||||||||colspan="10" | ''Cornouaillais de l'Est (Bannalec)'', [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. (2017]]:62)
|||||||||||||colspan="15" | ''Cornouaillais de l'Est (Bannalec)'', [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. (2017]]:62)
|}  
|}  


Ligne 39 : Ligne 39 :
||| volé || [[R]]<sup>[[+C]]</sup> [[ez eus|est]] || [[kuit|parti]] || [[art|un]] <sup>[[1]]</sup>[[pluenn|plume]] || [[doc'h|de]] || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> || [[askell|aile]]
||| volé || [[R]]<sup>[[+C]]</sup> [[ez eus|est]] || [[kuit|parti]] || [[art|un]] <sup>[[1]]</sup>[[pluenn|plume]] || [[doc'h|de]] || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> || [[askell|aile]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Une plume s'est envolée de son aile.'
|||colspan="15" | 'Une plume s'est envolée de son aile.'
|-
|-
|||||||colspan="10" | ''L'Hôpital-Camfrout'', [[Le Gall (1958)|Le Gall (1958]]:'pluenn')  
|||||||colspan="15" | ''L'Hôpital-Camfrout'', [[Le Gall (1958)|Le Gall (1958]]:'pluenn')  
|}
|}


Ligne 53 : Ligne 53 :
||| volé || [[R]].3SG [[kaout|a]] || [[buan|vite]] || [[da-gaout|vers]] || [[art|le]] [[labour|agricult]].[[-iz|eur]].[[-ien, -ion (PL)|s]]  
||| volé || [[R]].3SG [[kaout|a]] || [[buan|vite]] || [[da-gaout|vers]] || [[art|le]] [[labour|agricult]].[[-iz|eur]].[[-ien, -ion (PL)|s]]  
|-
|-
|||colspan="10" | 'Il a volé vite du côté des agriculteurs.'
|||colspan="15" | 'Il a volé vite du côté des agriculteurs.'
|-
|-
|||||||colspan="10" | ''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:28)
|||||||colspan="15" | ''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:28)
|}
|}



Version actuelle datée du 24 juin 2022 à 09:18

Le verbe nijal signifie 'voler, s'envoler'. C'est un verbe de mouvement.


(1) Kracherc'h zo nhijal diboa mintin-m'.
Krakerc'h zo o nijal dibaoe mintin-mañ Équivalent standardisé
semi.neige est à4 voler depuis matin-ci
'Il vole de rares flocons depuis ce matin.'
Cornouaillais de l'Est (Bannalec), Bouzec & al. (2017:62)


Morphologie

La carte 493 de l'ALBB fournit la traduction de voler (d'un oiseau) pour le dialecte vannetais.

Ernault (1900-1901a:331) donnait pour le vannetais les formes neigeal, neigein, négein, correspondant au gallois neidio 's'élancer'.


Syntaxe

structure argumentale

Le verbe nijal 'voler' est un verbe de mouvement. Il a un seul argument qui est l'agent de l'action. C'est un verbe inergatif.


postposition

Comme souvent les verbes de mouvement, nijal peut prendre une postposition (nijal kuit 's'enfuir à tire d'aile').


(2) Nijet ez eus kuit eur bluenn doh e askell.
volé R+C est parti un 1plume de son1 aile
'Une plume s'est envolée de son aile.'
L'Hôpital-Camfrout, Le Gall (1958:'pluenn')


Il peut avoir un usage ditransitif lorsque le but du déplacement est précisé. Cet argument est introduit par davet ou da-gaout 'vers'.


(3) Nijet en deus buan da gaout al labourizion.
volé R.3SG a vite vers le agricult.eur.s
'Il a volé vite du côté des agriculteurs.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:28)