Nevez- : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 2 : Ligne 2 :
  
  
[[Kervella (1947)|Kervella (1947]]:§885) donne ''nevezariek'', ''nevezkeltiek'', ''nevezvrezhoneg''. Il considère trompeuse l’ortographe composée de ''nevez-amzer'' et ''nevez-hañv''.
+
[[Kervella (1947)|Kervella (1947]]:§885) donne '''''nevez'''ariek'', '''''nevez'''keltiek'', '''''nevez'''vrezhoneg''. Il considère trompeuse l’orthographe composée de ''nevez-amzer'' et ''nevez-hañv''.
  
  
L’argument de Kervella pour distinguer le préfixe ''nevez-'' de l’adjectif antéposé ''nevez'' semble être uniquement la [[lénition]] sur ''nevezvrezhoneg''.
+
L’argument de Kervella pour distinguer le préfixe ''nevez-'' de l’adjectif antéposé ''nevez'' semble être uniquement la [[lénition]] sur ''nevez'''v'''rezhoneg''.
  
 +
== Morphologie ==
 +
 +
=== productivité et variation dialectale ===
 +
 +
[[Gros (1984)|Gros (1984]]:369) considère ce suffixe comme productif en breton trégorrois.
  
 
== Horizons comparatifs ==
 
== Horizons comparatifs ==

Version du 4 avril 2014 à 10:58

Kervella (1947:§885) distingue un préfixe nevez-, 'nouveau', distinct de l'adjectif nevez.


Kervella (1947:§885) donne nevezariek, nevezkeltiek, nevezvrezhoneg. Il considère trompeuse l’orthographe composée de nevez-amzer et nevez-hañv.


L’argument de Kervella pour distinguer le préfixe nevez- de l’adjectif antéposé nevez semble être uniquement la lénition sur nevezvrezhoneg.

Morphologie

productivité et variation dialectale

Gros (1984:369) considère ce suffixe comme productif en breton trégorrois.

Horizons comparatifs

Selon Even (1978:34), le breton nevez- descend du gaulois nouio, qui correspond au gallois vewydd et à l'irlandais nua.