Différences entre les versions de « Netra »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « " |[[ » par « " | [[ »)
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
Ligne 7 : Ligne 7 :
||| [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[mamm|mère]] || [[R]] || [[c'hoarzin|riait]] || [[gant|avec]] || [[art|un]] || rien
||| [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[mamm|mère]] || [[R]] || [[c'hoarzin|riait]] || [[gant|avec]] || [[art|un]] || rien
|-  
|-  
|||colspan="10" | 'Ma mère riait pour un rien.'  
|||colspan="15" | 'Ma mère riait pour un rien.'  
|-  
|-  
|||||||colspan="10" | ''Trégorrois'', [[Berthou (1985)|Berthou (1985]]:77)  
|||||||colspan="15" | ''Trégorrois'', [[Berthou (1985)|Berthou (1985]]:77)  
|}
|}


Ligne 41 : Ligne 41 :
||| [[&|et]] || 3PL [[kaout|a]] || [[ket|pas]] rangé || rien
||| [[&|et]] || 3PL [[kaout|a]] || [[ket|pas]] rangé || rien
|-
|-
|||colspan="10" | '... et ils n'ont rien rangé.'  
|||colspan="15" | '... et ils n'ont rien rangé.'  
|-
|-
|||||||colspan="10" | ''Plougerneau'', [[M-L. B. (04/2016)]]
|||||||colspan="15" | ''Plougerneau'', [[M-L. B. (04/2016)]]
|}
|}


Ligne 72 : Ligne 72 :
||| [[ne]] [[E|y.a]] || rien || [[C.ha(g)|que]] [[R]]<sup>[[1]]</sup> souille || [[art|le]] [[douar|terre]] || [[evel|comme]] [[art|le]] [[ed|blé/céréale]]
||| [[ne]] [[E|y.a]] || rien || [[C.ha(g)|que]] [[R]]<sup>[[1]]</sup> souille || [[art|le]] [[douar|terre]] || [[evel|comme]] [[art|le]] [[ed|blé/céréale]]
|-
|-
||| colspan="10" | 'Rien ne souille la terre comme la céréale.'
||| colspan="15" | 'Rien ne souille la terre comme la céréale.'
|-
|-
|||||||||||colspan="10" | ''[[Dihunamb]]'' (1909:315), cité dans [[Le Gléau (2000b)|Le Gléau (2000b]]:461)
|||||||||||colspan="15" | ''[[Dihunamb]]'' (1909:315), cité dans [[Le Gléau (2000b)|Le Gléau (2000b]]:461)
|}
|}


Ligne 90 : Ligne 90 :
||| important-très [[COP|est]] skype || [[dre|par]].[[pronom incorporé|lui]] [[R]]<sup>[[4]]</sup> [[gallout|peut]].[[IMP|on]] || [[pell|loin]]<sup>[[1]]</sup>.[[komz|parler]] || [[P.e|en]] [[pep|chaque]] [[lec'h|lieu]] || [[P.e|à]].[[art|le]] [[bed|monde]] || [[evit|pour]] rien
||| important-très [[COP|est]] skype || [[dre|par]].[[pronom incorporé|lui]] [[R]]<sup>[[4]]</sup> [[gallout|peut]].[[IMP|on]] || [[pell|loin]]<sup>[[1]]</sup>.[[komz|parler]] || [[P.e|en]] [[pep|chaque]] [[lec'h|lieu]] || [[P.e|à]].[[art|le]] [[bed|monde]] || [[evit|pour]] rien
|-
|-
||| colspan="10" | 'Skype est très important; il permet de téléphoner gratuitement dans le monde entier.'  
||| colspan="15" | 'Skype est très important; il permet de téléphoner gratuitement dans le monde entier.'  
|-
|-
||||||||| colspan="10" | ''Standard'', [http://fulup.nireblog.com/ Blog Fulup]
||||||||| colspan="15" | ''Standard'', [http://fulup.nireblog.com/ Blog Fulup]
|}
|}


Ligne 101 : Ligne 101 :
||| || [[petra|quoi]] as.2SG acheté ? |||| rien
||| || [[petra|quoi]] as.2SG acheté ? |||| rien
|-
|-
||| colspan="10" | A: - 'Tu as acheté quoi ?'  B: - 'Rien.'  
||| colspan="15" | A: - 'Tu as acheté quoi ?'  B: - 'Rien.'  
|}
|}


Ligne 115 : Ligne 115 :
||| [[re|trop]]<sup>[[1]]</sup> || [[ker|cher]] || [[COP|est]] || [[art|le]] [[traoù|choses]] || [[bremañ|maintenant]] || [[evit|pour]] || [[reiñ|donner]] || rien || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> || [[den|homme]]
||| [[re|trop]]<sup>[[1]]</sup> || [[ker|cher]] || [[COP|est]] || [[art|le]] [[traoù|choses]] || [[bremañ|maintenant]] || [[evit|pour]] || [[reiñ|donner]] || rien || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> || [[den|homme]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Les choses sont trop chères actuellement pour donner quoi que ce soit à qui que ce soit.'  
|||colspan="15" | 'Les choses sont trop chères actuellement pour donner quoi que ce soit à qui que ce soit.'  
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Trégorrois'', [[Gros (1984)|(Gros 1984]]:226)
|||||||||colspan="15" | ''Trégorrois'', [[Gros (1984)|(Gros 1984]]:226)
|}
|}


Ligne 126 : Ligne 126 :
||| [[petra|quoi]] || [[R]].1SG-[[kaout|aurait]]-[[écho|moi]] || [[ober|fait]] || [[ma|que]] || [[COP|serait]] || [[arru|arriv]].[[-et (Adj.)|é]] || rien || [[nemet|seulement]] || [[pep|chaque]] || [[mat|bien]] || [[gant|avec]].[[pronom incorporé|toi]]-[[écho|toi]]
||| [[petra|quoi]] || [[R]].1SG-[[kaout|aurait]]-[[écho|moi]] || [[ober|fait]] || [[ma|que]] || [[COP|serait]] || [[arru|arriv]].[[-et (Adj.)|é]] || rien || [[nemet|seulement]] || [[pep|chaque]] || [[mat|bien]] || [[gant|avec]].[[pronom incorporé|toi]]-[[écho|toi]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Qu'aurais-je fait s'il t'était arrivé du mal ?' (la mort)
|||colspan="15" | 'Qu'aurais-je fait s'il t'était arrivé du mal ?' (la mort)
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Trégorrois'', [[Gros (1984)|(Gros 1984]]:226).  
|||||||||colspan="15" | ''Trégorrois'', [[Gros (1984)|(Gros 1984]]:226).  
|}
|}


Ligne 137 : Ligne 137 :
||| [[dont|viens]] || [[da|pour]] [[POP|me]]<sup>[[2]]</sup> || [[kavout|chercher]] || [[a-barzh|avant]] || [[ober|faire]] || rien
||| [[dont|viens]] || [[da|pour]] [[POP|me]]<sup>[[2]]</sup> || [[kavout|chercher]] || [[a-barzh|avant]] || [[ober|faire]] || rien
|-
|-
|||colspan="10" | 'Viens me trouver avant de faire quoi que ce soit.'
|||colspan="15" | 'Viens me trouver avant de faire quoi que ce soit.'
|-
|-
|||||||||colspan="10" | [[Trépos (2001)|Trépos (2001]]:§599)  
|||||||||colspan="15" | [[Trépos (2001)|Trépos (2001]]:§599)  
|}
|}


Ligne 153 : Ligne 153 :
||| [[art|un]] || homme || [[a|de]] || rien
||| [[art|un]] || homme || [[a|de]] || rien
|-
|-
||| colspan="10" | 'Un homme de rien/ Un homme de peu'  
||| colspan="15" | 'Un homme de rien/ Un homme de peu'  
|-
|-
|||||||||||colspan="10" | ''Standard'', Hemon (1927), titre de pièce de théâtre
|||||||||||colspan="15" | ''Standard'', Hemon (1927), titre de pièce de théâtre
|}
|}


Ligne 164 : Ligne 164 :
||| || merci |||| rien
||| || merci |||| rien
|-
|-
||| colspan="10" | -'Merci' - 'de rien' / 'c'est peu de chose'  
||| colspan="15" | -'Merci' - 'de rien' / 'c'est peu de chose'  
|}
|}


Ligne 181 : Ligne 181 :
||| [[kenkoulz|autant]] || [[COP|est]] || [[da|à]] [[IMP|on]] || [[ober|faire]] || [[art|un]] fagot.[[-enn|1]] || <sup>[[1]]</sup>[[mat|bonne]] || [[evel|que]] || [[ober|faire]] || rien
||| [[kenkoulz|autant]] || [[COP|est]] || [[da|à]] [[IMP|on]] || [[ober|faire]] || [[art|un]] fagot.[[-enn|1]] || <sup>[[1]]</sup>[[mat|bonne]] || [[evel|que]] || [[ober|faire]] || rien
|-
|-
|||colspan="10" | 'Il vaut autant faire un bon bénéfice que de ne rien faire.' (ne rien gagner)
|||colspan="15" | 'Il vaut autant faire un bon bénéfice que de ne rien faire.' (ne rien gagner)
|-
|-
|||||||colspan="10" | ''Trégorrois'', [[Gros (1989)|Gros (1989]]: 'fagodenn')
|||||||colspan="15" | ''Trégorrois'', [[Gros (1989)|Gros (1989]]: 'fagodenn')
|}
|}


Ligne 197 : Ligne 197 :
||| [[ne]]<sup>[[1]]</sup> [[zo|est]] || rien || <sup>[[1]]</sup>[[mat|bien]] || [[P.e|en]].[[art|le]] || [[ti|maison]]-[[DEM|ci]] || || || rien || [[ne]]<sup>[[1]]</sup> [[eo|est]] || [[mat|bien]] || [[P.e|en]].[[art|le]] || [[ti|maison]]-[[DEM|ci]]
||| [[ne]]<sup>[[1]]</sup> [[zo|est]] || rien || <sup>[[1]]</sup>[[mat|bien]] || [[P.e|en]].[[art|le]] || [[ti|maison]]-[[DEM|ci]] || || || rien || [[ne]]<sup>[[1]]</sup> [[eo|est]] || [[mat|bien]] || [[P.e|en]].[[art|le]] || [[ti|maison]]-[[DEM|ci]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Rien n'est bien dans cette maison.'
|||colspan="15" | 'Rien n'est bien dans cette maison.'
|-
|-
|||||||||||colspan="10" | [[Kerrain (2001)]]
|||||||||||colspan="15" | [[Kerrain (2001)]]
|}
|}


Ligne 213 : Ligne 213 :
||| [[ne]]<sup>[[1]]</sup> || [[COP|était]] || [[dont|ven]].[[-et (Adj.)|u]] || || rien || [[na... na|ni]] || [[den|personne]] || [[a-benn|à.bout]] || [[eus|de]].[[pronom incorporé|lui]]
||| [[ne]]<sup>[[1]]</sup> || [[COP|était]] || [[dont|ven]].[[-et (Adj.)|u]] || || rien || [[na... na|ni]] || [[den|personne]] || [[a-benn|à.bout]] || [[eus|de]].[[pronom incorporé|lui]]
|-
|-
||| colspan="10" | '(Ni) Rien ni personne n'en était venu à bout.'
||| colspan="15" | '(Ni) Rien ni personne n'en était venu à bout.'
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Standard'', [[Menard & Kadored (2001)|Menard & Kadored (2001]]:'netra')
|||||||||colspan="15" | ''Standard'', [[Menard & Kadored (2001)|Menard & Kadored (2001]]:'netra')
|}
|}


Ligne 229 : Ligne 229 :
||| [[koulz|autant]] || [[COP|est]] || [[da|à]] [[IMP|on]] || [[ober|faire]] || [[art|un]] fagot.[[-enn|ée]] || <sup>[[1]]</sup>[[mat|bonne]] || [[evel|que]] || [[ober|faire]] || rien
||| [[koulz|autant]] || [[COP|est]] || [[da|à]] [[IMP|on]] || [[ober|faire]] || [[art|un]] fagot.[[-enn|ée]] || <sup>[[1]]</sup>[[mat|bonne]] || [[evel|que]] || [[ober|faire]] || rien
|-
|-
|||colspan="10" | 'Il vaut autant faire un bon bénéfice que de ne rien gagner.'
|||colspan="15" | 'Il vaut autant faire un bon bénéfice que de ne rien gagner.'
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Trégorrois'', [[Gros (1989)|Gros (1989]]: 'fagodenn')
|||||||||colspan="15" | ''Trégorrois'', [[Gros (1989)|Gros (1989]]: 'fagodenn')
|}
|}



Version du 24 juin 2022 à 11:40

Le nom netra dénote 'rien'. Il est rarement précédé d'un article.


(1) Ma mamm a c'hoarzhe gant un netra.
mon2 mère R riait avec un rien
'Ma mère riait pour un rien.'
Trégorrois, Berthou (1985:77)


La négation apparaît intégrée à sa morphologie (nep-X, comme neblec'h, nebaon, nepred, neptu, nepreizh et sans doute nikun). C'est d'autant plus surprenant qu'il puisse avoir des lectures positives (1).

Netra, à part dans ses rares lectures positives, est un quantifieur négatif.


Morphologie

composition

Le nom netra est composé du quantifieur négatif nep- 'aucun' suivi du nom tra 'chose', littéralement /aucune chose/ 'rien'.


accentuation

Netra est accentué sur sa dernière syllabe, ce qui reflète sa composition: le quantifieur négatif nep 'aucun' est inaccentué en isolation, alors que le nom monosyllabique tra 'chose' porte l'accent.


(2) /ne'tra/ , Plozévet, Goyat (2012:124)


Favereau (1993) donne une accentuation sur la finale avec [ne'tra] et le cornouaillais [ni'tra]. Il donne aussi une variante avec la première syllabe nasalisée en finale [nen'tra] en Léon, et en cornouaillais et bas vannetais [nin'tra]. Ces prononciations confirment la présence de la coda dans la partie négative du composé.


(3) ... hag o deus ket renket nentra.
et 3PL a pas rangé rien
'... et ils n'ont rien rangé.'
Plougerneau, M-L. B. (04/2016)


dérivation

Lorsqu'il est précédé d'un article, netra est un nom. Il peut prendre le diminutif -ig.

(4) mar c'hoarzher un netraig

'si on rit le moindrement', Standard, Ménard (2012:'moindrement')


Syntaxe

nom nu

Lorsqu'il apparaît sans article, netra est syntaxiquement un nom nu, car il peut être suivi de ebet ('aucun') qui ne suit que les noms nus.

indéfini

Après netra en tête de relative, le complémenteur hag a est attendu (Le Gléau 2000b:461). C'est une propriété des indéfinis.


(10) N'eus netra hag a gousi an douar evel an ed.
ne y.a rien que R1 souille le terre comme le blé/céréale
'Rien ne souille la terre comme la céréale.'
Dihunamb (1909:315), cité dans Le Gléau (2000b:461)


Quantifieur négatif ?

Netra semble être un quantifieur négatif car il peut apparaître sans la présence d'un autre élément négatif dans la phrase, et répondre seul à une question sans perdre son sens négatif.

Sémantiquement, il impose le nombre zéro dans un ensemble d'entités inanimées.


(1) Talvoudus-kenañ eo Skype, drezañ e c'haller pellgomz e pep lec'h er bed evit netra.
important-très est skype par.lui R4 peut.on loin1.parler en chaque lieu à.le monde pour rien
'Skype est très important; il permet de téléphoner gratuitement dans le monde entier.'
Standard, Blog Fulup


(2) A: - Petra peus prenet ? B: - Netra.
quoi as.2SG acheté ? rien
A: - 'Tu as acheté quoi ?' B: - 'Rien.'


exceptions et lectures positives

En contexte positif, netra est parfois un indéfini de choix libre de type 'quoi que ce soit'. Gros donne deux exemples en trégorrois d'une lecture positive de netra. On en relève aussi chez Trépos.


(3) Re ger eo an traou bremañ evid rei netra da zen.
trop1 cher est le choses maintenant pour donner rien à1 homme
'Les choses sont trop chères actuellement pour donner quoi que ce soit à qui que ce soit.'
Trégorrois, (Gros 1984:226)


(4) Petra am-bije-me greet ma vije arruet netra nemed peb mad ganit-te ?
quoi R.1SG-aurait-moi fait que serait arriv.é rien seulement chaque bien avec.toi-toi
'Qu'aurais-je fait s'il t'était arrivé du mal ?' (la mort)
Trégorrois, (Gros 1984:226).


(5) Deu d'am haoud a-barz ober netra.
viens pour me2 chercher avant faire rien
'Viens me trouver avant de faire quoi que ce soit.'
Trépos (2001:§599)


expressions gelées

Dans certaines expressions gelées, netra est utilisé pour exprimer une quantité négligeable (mais positive).


(10) Un den a netra
un homme de rien
'Un homme de rien/ Un homme de peu'
Standard, Hemon (1927), titre de pièce de théâtre


(11) A: - Mersi B: - netra
merci rien
-'Merci' - 'de rien' / 'c'est peu de chose'


Ce n'est plus alors un nom nu. Il peut même alors prendre un déterminant ( cf. un netraig, /un rien.petit/, 'un petit rien, un petit quelque chose').


lecture négative

En (1), la lecture est intrinsèquement négative, et n'est clairement pas apportée par un autre élément.


(1) Koulz eo d'an den ober ur fagodenn vat evel ober netra.
autant est à on faire un fagot.1 1bonne que faire rien
'Il vaut autant faire un bon bénéfice que de ne rien faire.' (ne rien gagner)
Trégorrois, Gros (1989: 'fagodenn')


Cependant, les usages à la française de netra comme mot négatif, apportant seul le sens négatif (Rien fonctionne ici), sont agrammaticaux.

Netra se comporte aussi différemment s'il est préverbal ou postverbal.


(2) N’eus netra vat en ti-mañ. vs. * Netra n’eo mat en ti-mañ.
ne1 est rien 1bien en.le maison-ci rien ne1 est bien en.le maison-ci
'Rien n'est bien dans cette maison.'
Kerrain (2001)


Netra na den, 'rien ni personne'

Sous la négation, netra peut s'inclure dans des tournures 'ni... ni...'. Il est intéressant de remarquer qu'alors, le privatif na peut ne pas le précéder.


(5) Ne oa deuet _ netra na den a-benn anezhañ.
ne1 était ven.u rien ni personne à.bout de.lui
'(Ni) Rien ni personne n'en était venu à bout.'
Standard, Menard & Kadored (2001:'netra')


Expressions

ober netra, 'ne rien gagner'

(6) Koulz eo d'an den ober ur fagodenn vat evel ober netra.
autant est à on faire un fagot.ée 1bonne que faire rien
'Il vaut autant faire un bon bénéfice que de ne rien gagner.'
Trégorrois, Gros (1989: 'fagodenn')


Horizons comparatifs

Le Clerc (1986:111) note justement que le mot rien en français a une distribution plus large qu'un groupe nominal normal (Je n'ai rien vu mais pas * Je n'ai la fleur vue). En breton, ce phénomène ne s'observe pas (N'am eus gwelet netra et pas *N'am eus netra gwelet).


Terminologie

Seite & Stéphan (1957:85) désignent les mots négatifs netra 'rien' et nikun 'personne' sous le terme de 'pronom indéfini de négation'.