Différences entre les versions de « Naer »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « |- |||||||||colspan="10" |'' » par « |- |||||||||colspan="10" | '' »)
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
Ligne 7 : Ligne 7 :
||| [[art|le]] serpent || 3SGF [[kaout|a]] || [[debriñ|mang]].[[-et (Adj.)|é]] || [[art|le]] [[glesker|grenouille]]  
||| [[art|le]] serpent || 3SGF [[kaout|a]] || [[debriñ|mang]].[[-et (Adj.)|é]] || [[art|le]] [[glesker|grenouille]]  
|-
|-
||| colspan="10" | 'Le serpent a mangé la grenouille.'
||| colspan="15" | 'Le serpent a mangé la grenouille.'
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Standard'', [[Le Bozec|Le Bozec (1933]]:85)
|||||||||colspan="15" | ''Standard'', [[Le Bozec|Le Bozec (1933]]:85)
|}
|}


Ligne 25 : Ligne 25 :
||| [[&|et]] || [[ma(r)|si]]<sup>[[1]]</sup> || [[COP|était]] || [[bet|été]] || [[art|un]] vipère || [[e-barzh|dedans]]
||| [[&|et]] || [[ma(r)|si]]<sup>[[1]]</sup> || [[COP|était]] || [[bet|été]] || [[art|un]] vipère || [[e-barzh|dedans]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Et s'il y avait eu une vipère à l'intérieur ?!'  
|||colspan="15" | 'Et s'il y avait eu une vipère à l'intérieur ?!'  
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Cornouaillais (Moëlan)'', [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. (2017]]:502)
|||||||||colspan="15" | ''Cornouaillais (Moëlan)'', [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. (2017]]:502)
|}
|}



Version du 24 juin 2022 à 09:12

Le nom aer, naer dénote un 'serpent', une 'couleuvre'.


(1) An naer he deus debret ar glesker.
le serpent 3SGF a mang.é le grenouille
'Le serpent a mangé la grenouille.'
Standard, Le Bozec (1933:85)


Morphologie

répartition et variation dialectale

La carte 10 de l'ALBB documente la variation dialectale des traductions de couleuvre, et parfois des noms vipères et orvet. Pour 'couleuvre', c'est la forme aer et parfois naer qui sont les plus courantes.


(2) Ha ma vizé bet eun naer 'barz?
et si1 était été un vipère dedans
'Et s'il y avait eu une vipère à l'intérieur ?!'
Cornouaillais (Moëlan), Bouzec & al. (2017:502)


Sémantique

Pour le sens le plus large de 'serpent', on trouve aussi un emprunt au français serpent en concurrence.


(3) Unan euz ar zerpanted-se a oar en em droidellad en-dro da gorf al loened
un de le serpent.s- R sait se1 enrouler autour à1 corps le anim.aux
'un de ces serpents qui s'enroulent habituellement autour du corps des animaux'
Merser (2011:126)