Différences entre les versions de « Na(g) »

De Arbres
Ligne 33 : Ligne 33 :
| (2) ||'''Nag''' a wez ||pilet d'an avel foll!
| (2) ||'''Nag''' a wez ||pilet d'an avel foll!
|-
|-
| || que [[a|de]]<sup>[[1]]</sup> arbres|| abattu  [[da|à]]'[[art|le]] vent fou
| || que [[a|de]]<sup>[[1]]</sup> arbre[[noms collectifs|s]]|| abattu  [[da|à]]'[[art|le]] vent fou
|-
|-
|||colspan="4" | 'Que d'arbres abattus par le vent déchainé!' ||||||''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:7)
|||colspan="4" | 'Que d'arbres abattus par le vent déchainé!' ||||||''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:7)

Version du 3 août 2014 à 12:06

Na(g) est un complémenteur exclamatif.


(1) Nag a c'hoarzh a vez ganto !
que de rire R est avec.eux
‘Qu'est-ce qu'ils nous font rire !’ Léon, Madeg (2013:8)


Morphologie

On trouve un allomorphe en hag, à ne pas confondre avec le complémenteur déclaratif ha(g) ou le complémenteur interrogatif hag eñ.


(1) Hag a lizherou a lenne Lenaig!
que de lettres R lisait Lenaig Trégorrois, Stephens (1990:163)
'Que de lettres Lenaig lisait-elle!'


Syntaxe

La forme na(g) supporte les noms pluriels dans sa restriction (Nag a dud!, 'Que de gens!'), ainsi que des noms collectifs. En (2), apparaît la forme gwez, vs. gwez.enn, gwez.enn..


(2) Nag a wez pilet d'an avel foll!
que de1 arbres abattu à'le vent fou
'Que d'arbres abattus par le vent déchainé!' Le Scorff, Ar Borgn (2011:7)