Différences entre les versions de « Mots tabous »

De Arbres
Ligne 1 : Ligne 1 :
Les '''noms tabous''' sont les [[noms]] qui existent dans le lexique des locuteurs, mais qu'ils évitent de prononcer pour des raisons culturelles. Lorsque prononcés, ils sont souvent accompagnés de gestes qui cachent la bouche. Il s'agit typiquement de mots du champ scatologique, sexuel ou de notions religieuses.
Les '''noms tabous''' sont les [[noms]] qui existent dans le lexique des locuteurs, mais qu'ils évitent de prononcer pour des raisons culturelles. Lorsque prononcés, ils sont souvent accompagnés de gestes qui cachent la bouche. Il s'agit typiquement de mots du champ scatologique, sexuel ou de notions religieuses.


== Morphologie ==
== Morphologie ==
Ligne 6 : Ligne 7 :


On trouve des noms grammaticalisés en [[interjection]] (''[[Kaoc'h]] !'' 'Merde !'), ou en [[intensifieurs]] (''Petra [[an diaoul]]...'' 'Que diable...').
On trouve des noms grammaticalisés en [[interjection]] (''[[Kaoc'h]] !'' 'Merde !'), ou en [[intensifieurs]] (''Petra [[an diaoul]]...'' 'Que diable...').


=== morphologie expressive ===
=== morphologie expressive ===
Ligne 49 : Ligne 51 :


On retrouve le même processus de maquillage morphologiques de noms tabous en français, où ''Saperlotte !, Saperlipopette !, Sacrebleu !, Sapristi !'' résultent d'évitements de l'adjectif ''sacré'', et où ''Nom d'une pipe en bois !'', ''Nom d'un chien'' évitent le blasphématoire ''Nom de Dieu !''.
On retrouve le même processus de maquillage morphologiques de noms tabous en français, où ''Saperlotte !, Saperlipopette !, Sacrebleu !, Sapristi !'' résultent d'évitements de l'adjectif ''sacré'', et où ''Nom d'une pipe en bois !'', ''Nom d'un chien'' évitent le blasphématoire ''Nom de Dieu !''.
Certains mots de morphologie expressive peuvent toucher deux domaines, ou remplacer l'un par l'autre. C'est le cas de ''dipadapa'' qui dénote la 'colique' et réalise l'[[interjection]] 'Badaboum !', ou ''Fidamdoulle'' qui camoufle ''Feiz d'am Doue !'' 'Foi en mon Dieu' en 'Foi en mon trou'.


== Syntaxe ==
== Syntaxe ==

Version du 2 janvier 2022 à 12:21

Les noms tabous sont les noms qui existent dans le lexique des locuteurs, mais qu'ils évitent de prononcer pour des raisons culturelles. Lorsque prononcés, ils sont souvent accompagnés de gestes qui cachent la bouche. Il s'agit typiquement de mots du champ scatologique, sexuel ou de notions religieuses.


Morphologie

grammaticalisation en interjections

On trouve des noms grammaticalisés en interjection (Kaoc'h ! 'Merde !'), ou en intensifieurs (Petra an diaoul... 'Que diable...').


morphologie expressive

Des stratégies de maquillage morphologique empruntent à la morphologie expressive, typiquement pour ne pas prononcer le nom Doue 'Dieu', comme dans A-toue !, Toui !, ou Fidamdoulle (Feiz d'am Doue 'Foi en mon Dieu').


(1) Toui ! C'hwitell ! Tapet on !
Nom.de.D.. sifflet attrapé suis
'Nom de D...! Flûte ! Je suis fait !'
Standard, Moulleg (1978:24)


(2) Fidamdoustik ! Dont a reont d'hon heul gant o c'harr !
Nom.de.D.. venir R font à nous suivre avec leur2 voiture
'Nom de D... ! Ils nous suivent avec la voiture !'
Standard, Moulleg (1978:34)


(3) Fidamdoull ! Nag un droiad spontus !
Nom.de.D.. que un 2tour.ée horrible
'Sapristi ! Quelle mésaventure !'
Standard, Moulleg (1978:36)


Ce maquillage morphologique est productif. L'interjection française Sabre de bois ! est traduite Fidamsabrenn ! par Kervella (2006:44).


On retrouve le même processus de maquillage morphologiques de noms tabous en français, où Saperlotte !, Saperlipopette !, Sacrebleu !, Sapristi ! résultent d'évitements de l'adjectif sacré, et où Nom d'une pipe en bois !, Nom d'un chien évitent le blasphématoire Nom de Dieu !.

Certains mots de morphologie expressive peuvent toucher deux domaines, ou remplacer l'un par l'autre. C'est le cas de dipadapa qui dénote la 'colique' et réalise l'interjection 'Badaboum !', ou Fidamdoulle qui camoufle Feiz d'am Doue ! 'Foi en mon Dieu' en 'Foi en mon trou'.


Syntaxe

évitements, ellipses

L'ellipse de noms tabous crée des tournures et expressions à objets vides.


(4) Leuskel a rit diwarnoc'h !
lâcher R faites de.sur.vous
'Vous pétez beaucoup!'
Gros (1970b:§'leuskel')