Mont : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Morphologie)
Ligne 20 : Ligne 20 :
 
|(1)a.|| An hini || a '''yaje''' a-benn dezañ|| e hallfes lavared hardiz e oa maro.  
 
|(1)a.|| An hini || a '''yaje''' a-benn dezañ|| e hallfes lavared hardiz e oa maro.  
 
|-
 
|-
| || [[art|le]] [[hini|celui]]|| [[R]] irait [[a-benn|à.tête]] [[da|à]].[[pronom incorporé|lui]] || [[R]] pourrais dire sans.crainte [[R]] [[COP|était]] mort
+
| || [[art|le]] [[hini|celui]]|| [[R]]<sup>[[1]]</sup> irait [[a-benn|à.tête]] [[da|à]].[[pronom incorporé|lui]] || [[R]]<sup>[[4]]</sup> [[gallout|pourrais]] dire sans.crainte [[R]]<sup>[[4]]</sup>  [[COP|était]] mort
 
|-
 
|-
 
|||colspan="4" | 'Celui qui l'aurait affronté, tu pourrais dire sans crainte qu'il était (qu'il serait) mort.'||||||||||''Trégorrois'', [[Gros (1970)|Gros (1970]]:27)   
 
|||colspan="4" | 'Celui qui l'aurait affronté, tu pourrais dire sans crainte qu'il était (qu'il serait) mort.'||||||||||''Trégorrois'', [[Gros (1970)|Gros (1970]]:27)   
Ligne 29 : Ligne 29 :
 
| (1)b.|| Va mab-me ||a zo '''aet''' || gantañ.
 
| (1)b.|| Va mab-me ||a zo '''aet''' || gantañ.
 
|-
 
|-
| || [[POSS|mon]] fils-[[echo|moi]] ||[[R]] [[zo|est]] allé ||[[gant|avec]].[[pronom incorporé|lui]]
+
| || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup>  fils-[[écho|moi]] ||[[R]]<sup>[[1]]</sup>  [[zo|est]] allé ||[[gant|avec]].[[pronom incorporé|lui]]
 
|-  
 
|-  
 
| || colspan="4" | 'Mon fils à moi est parti avec lui.' ||||  ''Cornouaille (Pleyben)'', [[Ar Floc'h (1950)|Ar Floc'h (1950]]:157)
 
| || colspan="4" | 'Mon fils à moi est parti avec lui.' ||||  ''Cornouaille (Pleyben)'', [[Ar Floc'h (1950)|Ar Floc'h (1950]]:157)
Ligne 41 : Ligne 41 :
 
| (2)|| '''Waet''' eo || d'e labour || àr yun.
 
| (2)|| '''Waet''' eo || d'e labour || àr yun.
 
|-
 
|-
| || allé [[COP|est]] || [[da|à]]'[[POSS|son]] travail || [[war|sur]] jeûne
+
| || allé [[COP|est]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> '[[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup>  travail || [[war|sur]]<sup>[[1]]</sup>  jeûne
 
|-
 
|-
 
|  ||colspan="4" | 'Il est allé au travail à jeun.'|||| ''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:70)
 
|  ||colspan="4" | 'Il est allé au travail à jeun.'|||| ''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:70)
Ligne 66 : Ligne 66 :
 
| || ec'h '''yaje''' ||an dud || da-dal||ar stêr.  
 
| || ec'h '''yaje''' ||an dud || da-dal||ar stêr.  
 
|-  
 
|-  
| || [[R]] allait.HAB ||[[art|le]] gens ||[[da-dal|vers]] || [[art|le]] rivière
+
| || [[R]]<sup>[[4]], [[+V]]</sup>  allait.HAB ||[[art|le]] gens ||[[da-dal|vers]] || [[art|le]] rivière
 
|-  
 
|-  
 
| ||colspan="4" | 'Les gens allaient à la rivière.' |||||||||||| ''Haut-cornouaillais'' (Lanvenegen), ||[[Evenou (1987)|Evenou (1987]]:627)
 
| ||colspan="4" | 'Les gens allaient à la rivière.' |||||||||||| ''Haut-cornouaillais'' (Lanvenegen), ||[[Evenou (1987)|Evenou (1987]]:627)
Ligne 73 : Ligne 73 :
  
 
Le vannetais [[Le Bayon (1878)|Le Bayon (1878]]:8,fn4) note une absence de [[lénition]] après les prépositions de provenance et de destination (''[[a]] '''m'''onnet'', 'd'aller' et ''[[da|de]] '''m'''onnet'', 'à aller'), ou une mutation erratique (''[[a]] '''h'''onnet'', 'd'aller' et ''[[da|de]] '''h'''onnet'', 'à aller').
 
Le vannetais [[Le Bayon (1878)|Le Bayon (1878]]:8,fn4) note une absence de [[lénition]] après les prépositions de provenance et de destination (''[[a]] '''m'''onnet'', 'd'aller' et ''[[da|de]] '''m'''onnet'', 'à aller'), ou une mutation erratique (''[[a]] '''h'''onnet'', 'd'aller' et ''[[da|de]] '''h'''onnet'', 'à aller').
 +
  
 
=== composition morphologique ===
 
=== composition morphologique ===

Version du 20 février 2015 à 11:56

Le verbe mont, 'aller' est un verbe inaccusatif qui dénote un déplacement d'éloignement vis-à-vis du locuteur. Mont est un verbe irrégulier.


(1) Marh Amon a ya da Vrest.
cheval Amon R1 va à1 Brest
'Le cheval d'Aymon va à Brest.' Trégorrois, Gros (1984:636)


Morphologie

Le verbe mont prend une base en [ja] lorsqu'il est fléchi, et une base en [a] pour son participe.


(1)a. An hini a yaje a-benn dezañ e hallfes lavared hardiz e oa maro.
le celui R1 irait à.tête à.lui R4 pourrais dire sans.crainte R4 était mort
'Celui qui l'aurait affronté, tu pourrais dire sans crainte qu'il était (qu'il serait) mort.' Trégorrois, Gros (1970:27)


(1)b. Va mab-me a zo aet gantañ.
mon2 fils-moi R1 est allé avec.lui
'Mon fils à moi est parti avec lui.' Cornouaille (Pleyben), Ar Floc'h (1950:157)


variation dialectale

(2) Waet eo d'e labour àr yun.
allé est à1 'son1 travail sur1 jeûne
'Il est allé au travail à jeun.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:70)


(3) Pa vein prest me gei genis.
quand serai prêt moi irai avec.toi
'Quand je serai prêt, j'irai avec toi.'
Vannetais (Plaudren), Quéré (2011:117)


En haut-cornouaillais, le paradigme du verbe mont comprend une forme d'habitude.


(3) [ hjize ndyd dǝ-dal ǝ Stê:r ]
ec'h yaje an dud da-dal ar stêr.
R4, +V allait.HAB le gens vers le rivière
'Les gens allaient à la rivière.' Haut-cornouaillais (Lanvenegen), Evenou (1987:627)


Le vannetais Le Bayon (1878:8,fn4) note une absence de lénition après les prépositions de provenance et de destination (a monnet, 'd'aller' et de monnet, 'à aller'), ou une mutation erratique (a honnet, 'd'aller' et de honnet, 'à aller').


composition morphologique

Le verbe mont forme un verbe de sens lexical différent avec diverses postpositions.


(3) 'Monet en-dro an taolioù-mouezh e brezhoneg Malgeneg'
aller de-retour le coups-voix dans breton Malgeneg
'Le fonctionnement des accentuations dans le breton de Malgenec' titre de Pipec (2005), Hor Yezh 243.

Syntaxe

V1

Le verbe mont, 'aller', fait partie des rares verbes qui peuvent se retrouver facilement conjugués à l'initiale de phrase.


(2) Lavaret en doa: "Ez an da glask da anv bihan...."
dit R.3SG avait R vais pour1 chercher ton nom petit
'Il avait dit: "Je vais chercher ton prénom ..."',
Standard, Ar Barzhig (1976:48)


Sémantique

argument inanimé

Au contraire du verbe aller français, le verbe mont accepte un argument interne inanimé.


(3) /ar vu'taʎad a 'be:z zo /ɛd 'ɡata/
Ar voutaillad a-bez zo eet gantañ.
le bouteill.ée entier R1 est allé avec.lui
'Il a bu la bouteille entière.' Plozévet, Goyat (2012:239)

futur proche: mont da, 'aller pour'

La construction mont da, mot-à-mot 'aller pour', peut déborder sa compositionnalité lexicale. Elle réalise parfois un futur proche.


(4) evit d'ar merlused mont d'en em grougañ 'barzh enno.
pour à le merlus aller à se étrangler dans dans.eux
'Pour que les merlus viennent s'y mailler.' Cornouaille (Bigouden), Bijer (2007:274)


Dans d'autres cas, la lecture est compositionnelle, et da marque un complément du verbe, par exemple un complément de but.


(5) Ha ni ouie mont d'ober van da gas boued.
et nous savait.AUX aller à'faire semblant de envoyer nourriture
'Et nous faisions semblant d'amener de la nourriture.'
Bas-cornouaillais (Le Juch), Hor Yezh (1983:5)


(6) 'Ma ket aet da ginnig 4000 lur evit 'n tamm pradlenn-se!
est pas allé à proposer 4000 franc pour le morceau pré.lac-ci
'Ne lui a-t-il pas proposé 4000 francs pour cette espèce de marécage!' Haut-cornouaillais (Rieg), Bouzeg (1986:37)

expressions lexicales

mont gant, 'aller avec'

(1) An daou du d'an hent 'yae gantañ.
le 2 côté de le route R allait avec.lui
'Il était ivre.'
litt 'Il prenait toute la route, allait d'un bord à l'autre.' Haut-cornouaillais (Rieg), Bouzeg (1986:27)


'contenir'

Avec un présent générique, le verbe mont prend différents sens étendus.


(2) Ugent litrad a ya ba'r sailh-mañ.
20 litre R va dans le seau-ci
'Ce seau contient vingt litres.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:27)