Mintin : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(variation dialectale et répartition)
 
Ligne 55 : Ligne 55 :
 
| (5) ||Amañ ar fakteur ||a base da seizh eur ||dach ar '''mintin'''.
 
| (5) ||Amañ ar fakteur ||a base da seizh eur ||dach ar '''mintin'''.
 
|-
 
|-
| ||[[Amañ|ici]] [[art|le]] facteur ||[[R]]<sup>[[1]]</sup> passe [[da|à]] 7 heure || [[dac'h|de]] [[art|le]] matin
+
| ||[[Amañ|ici]] [[art|le]] facteur ||[[R]]<sup>[[1]]</sup> passe [[da|à]] [[numéraux cardinaux|sept]] [[eur|heure]] || [[dac'h|de]] [[art|le]] matin
 
|-
 
|-
 
| ||colspan="4" | 'Ici ils distribuent le courrier à 7h.' ||||||''Plougerneau'', [[M-L. B. (04/2016)]]
 
| ||colspan="4" | 'Ici ils distribuent le courrier à 7h.' ||||||''Plougerneau'', [[M-L. B. (04/2016)]]

Version actuelle datée du 27 juillet 2020 à 18:01

Le nom mintin, comme beure, dénote le 'matin'.


(1) Setu antronoz vintin ha me en hent... Léon (Bodilis), Ar Floc'h (1985:114)
voici lendemain 1matin et moi dans route
'Et me voila donc en route le lendemain matin...'


Morphologie

variation dialectale

(2) ['mῖnti həwon 'zavét é'kurs / 'é-kurs ]
Mitin-ma eh on sauet ekours. Guéméné-sur-Scorff, McKenna (1976-8:74)
matin- R4 suis levé en.temps
'Ce matin, je me suis levé(e) tôt.'


(3) [ gã pij epøs kõmzɛt mintin mã ] Saint-Pol-de-Léon, Avezard-Roger (2004a:434)
Gant piv e peus komzet ar mintin-mañ?
avec qui 2 avoir parlé le matin-ci
'A qui as-tu parlé ce matin?'


répartition dialectale

La carte 30 de l'ALBB documente la variation dialectale pour la traduction de matin. On y voit le nom beure apparaître en Trégor et Goëlo. La forme mintin apparaît partout ailleurs.


(4) Yann en doa kouezhet en droug ar mintin-mañ.
Yann 3SG avait tombé dans.le mal le matin-
'Yann a fait une crise d’épilepsie ce matin.' Haut-vannetais, Louis (2015:232)


(5) Amañ ar fakteur a base da seizh eur dach ar mintin.
ici le facteur R1 passe à sept heure de le matin
'Ici ils distribuent le courrier à 7h.' Plougerneau, M-L. B. (04/2016)

dérivation

Le suffixe comparatif de supériorité -oc'h obtient mintinoh 'plus tôt le matin', Plozévet, Goyat (2012:198).

Le suffixe -aj obtient mintinach 'besoins du matin' (Pouldreuzic, Trepos 1956:51).


A ne pas confondre

Au déictique français 'ce matin' correspond l'adverbe temporel gintaou.