Différences entre les versions de « Menez »

De Arbres
(Remplacement de texte — « ||a » par « || a »)
(Remplacement de texte — « ||[[ » par « || [[ »)
Ligne 32 : Ligne 32 :
| (2)|| Amañ, || war gern || '''Menez-Hom''' ||e vez ||eur gouél braz,|| bep ploaz, || neketa!
| (2)|| Amañ, || war gern || '''Menez-Hom''' ||e vez ||eur gouél braz,|| bep ploaz, || neketa!
|-
|-
||| [[ads|ici]] || [[war|sur]] hauteur || Menez-Hom || [[R]] [[vez|est]] ||[[art|un]] [[Gouel (M.)|fête]] [[bras|grand]] ||[[pep|chaque]] [[bloaz|an]] ||[[keta|n'est.ce.pas]]
||| [[ads|ici]] || [[war|sur]] hauteur || Menez-Hom || [[R]] [[vez|est]] || [[art|un]] [[Gouel (M.)|fête]] [[bras|grand]] || [[pep|chaque]] [[bloaz|an]] || [[keta|n'est.ce.pas]]
|-  
|-  
||| colspan="10" | 'Chaque année, ici, sur les hauteurs du Menez-Hom, a lieu une grande fête, n'est-ce pas!'  
||| colspan="10" | 'Chaque année, ici, sur les hauteurs du Menez-Hom, a lieu une grande fête, n'est-ce pas!'  

Version du 16 mars 2022 à 20:13

Le nom menez dénote un 'mont', une 'montagne'.


(1) A-zioh ar bourk ez eus eun tamm menez.
au.dessus le bourg R+C est un morceau mont
'Au-dessus du bourg il y a un petit mont.'
Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:21)


Morphologie

variation dialectale

Pour le haut-vannetais, Delanoy (2010) donne mañné 'montagne, colline'.


genre

Le nom menez est masculin.

Sémantique

L'acception de menez est plus large que celle du français montagne. Menez Lokorn, la Montagne de Locronan, culmine à 289m au-dessus du niveau de la mer, Le Menez-Hom à 329m.


(2) Amañ, war gern Menez-Hom e vez eur gouél braz, bep ploaz, neketa!
ici sur hauteur Menez-Hom R est un fête grand chaque an n'est.ce.pas
'Chaque année, ici, sur les hauteurs du Menez-Hom, a lieu une grande fête, n'est-ce pas!'
Léon, Seite (1998:22)


Diachronie

Delanoy (2010) met le haut-vannetais mañné en relation avec le gaulois monio-.