Menard & Bihan (2016-) : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 3 : Ligne 3 :
  
 
: abréviation [[DDBMM]] dans [[Konan (2017)]]
 
: abréviation [[DDBMM]] dans [[Konan (2017)]]
 +
 +
: base de données considérable organisée en dictionnaire breton-français.
  
  
Ligne 9 : Ligne 11 :
 
   ''Ouest-France'', 27.05.2016
 
   ''Ouest-France'', 27.05.2016
 
   "Martial Ménard a [...] fait le choix de son époque, celui d'une édition en ligne, avec le concours technique d'un jeune informaticien, Brewal Renault."
 
   "Martial Ménard a [...] fait le choix de son époque, celui d'une édition en ligne, avec le concours technique d'un jeune informaticien, Brewal Renault."
 +
 +
 +
Au moment où l’association ''Ofis ar Brezhoneg'' passait public, Martial Ménard l'avait contactée pour céder sa base de données à un projet plus large. Cette proposition n'a pas abouti. Monsieur Ménard est depuis décédé, et c’est un collègue et ami, Herve ar Bihan, enseignant chercheur à Rennes II, qui s’est chargé de la rendre disponible en ligne et de prolonger son développement.
  
  
 
[[Category:ouvrages de recherche|Categories]]
 
[[Category:ouvrages de recherche|Categories]]
 
[[Category:dictionnaires|Categories]]
 
[[Category:dictionnaires|Categories]]
 +
[[Category:TAL|Categories]]

Version actuelle datée du 15 décembre 2021 à 13:15

  • Menard, Martial & Hervé Le Bihan. 2016-. Devri: Le dictionnaire diachronique du breton, Université Rennes II & Kuzul ar Brezhoneg, en ligne.


abréviation DDBMM dans Konan (2017)
base de données considérable organisée en dictionnaire breton-français.


à propos

 Ouest-France, 27.05.2016
 "Martial Ménard a [...] fait le choix de son époque, celui d'une édition en ligne, avec le concours technique d'un jeune informaticien, Brewal Renault."


Au moment où l’association Ofis ar Brezhoneg passait public, Martial Ménard l'avait contactée pour céder sa base de données à un projet plus large. Cette proposition n'a pas abouti. Monsieur Ménard est depuis décédé, et c’est un collègue et ami, Herve ar Bihan, enseignant chercheur à Rennes II, qui s’est chargé de la rendre disponible en ligne et de prolonger son développement.