Marc'had : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 3 : Ligne 3 :
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(1)|| Konta 'reer ||e-noa ||hemañ ||'''greet marhad''' ||gand an Aotrou Nin.
+
|(1)||Ha neuze ||e veze noz ||o tont d'ar gêr ||de ar '''marc'had'''.
 +
|-
 +
| || [[&|et]] [[neuze|alors]] ||[[R]]<sup>[[4]]</sup> [[vez|était]] [[noz|nuit]]|| [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> [[dont|venir]] [[da|à]] [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[kêr|foyer]]|| de [[art|le]] marché
 +
|-
 +
| || colspan="4" |'Alors il faisait nuit pour rentrer à la maison du marché.'
 +
|-
 +
| || |||| colspan="4" | ''Léon'', [[Mellouet & Pennec (2004)|Mellouet & Pennec (2004]]:79)
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
== Morphologie ==
 +
 
 +
=== dérivation ===
 +
 
 +
[[Vallée (1980)|Vallée (1980]]:XXV) note que dans ''marc'hat'''a''''', /marché.''sfx''/, 'marchander', le [[verbe léger]] ''[[-a]]'' a le sens de "mesurer, apprécier, percevoir par les sens".
 +
 
 +
 
 +
== Expression ==
 +
 
 +
=== 'conclure un marché, faire marché', ''ober marc'had'' ===
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(2)|| Konta 'reer ||e-noa ||hemañ ||'''greet marhad''' ||gand an Aotrou Nin.
 
|-
 
|-
 
| || [[kontañ|conter]] [[R]] [[ober|fait]].[[IMP]]|| [[kaout|avait]] ||[[DEM|celui.ci]] ||[[ober|fait]] marché ||[[gant|avec]] [[art|le]] [[aotrou|monsieur]] Nin
 
| || [[kontañ|conter]] [[R]] [[ober|fait]].[[IMP]]|| [[kaout|avait]] ||[[DEM|celui.ci]] ||[[ober|fait]] marché ||[[gant|avec]] [[art|le]] [[aotrou|monsieur]] Nin
 
|-
 
|-
 
||| colspan="4" | 'On raconte qu'il avait passé marché avec monsieur Nin.'||||||||||''Léon, (Cléder)''|| [[Seite (1998)|Seite (1998]]:7)
 
||| colspan="4" | 'On raconte qu'il avait passé marché avec monsieur Nin.'||||||||||''Léon, (Cléder)''|| [[Seite (1998)|Seite (1998]]:7)
 +
|}
 +
 +
 +
=== 'par dessus le marché', ''war an holl'' ===
 +
 +
{| class="prettytable"
 +
|(3)|| Ar re-mañ || am-oa bet || '''war an oll'''.
 +
|-
 +
| ||[[art|le]] [[hini|ceux]]-[[DEM|ci]] || [[R]].1SG-[[kaout|avait]] [[kaout|eu]] || [[war|sur]] [[art|le]] tout
 +
|-
 +
| ||colspan="4" | 'J'avais eu (reçu) ceux-ci par dessus le marché.'||||||''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:200)
 
|}
 
|}
  

Version du 1 juin 2020 à 11:14

Le nom marc'had dénote le 'marché', celui qui se tient sur la place ou le nom abstrait 'marché' que l'on peut conclure.


(1) Ha neuze e veze noz o tont d'ar gêr de ar marc'had.
et alors R4 était nuit à4 venir à le 1foyer de le marché
'Alors il faisait nuit pour rentrer à la maison du marché.'
Léon, Mellouet & Pennec (2004:79)


Morphologie

dérivation

Vallée (1980:XXV) note que dans marc'hata, /marché.sfx/, 'marchander', le verbe léger -a a le sens de "mesurer, apprécier, percevoir par les sens".


Expression

'conclure un marché, faire marché', ober marc'had

(2) Konta 'reer e-noa hemañ greet marhad gand an Aotrou Nin.
conter R fait.IMP avait celui.ci fait marché avec le monsieur Nin
'On raconte qu'il avait passé marché avec monsieur Nin.' Léon, (Cléder) Seite (1998:7)


'par dessus le marché', war an holl

(3) Ar re-mañ am-oa bet war an oll.
le ceux-ci R.1SG-avait eu sur le tout
'J'avais eu (reçu) ceux-ci par dessus le marché.' Trégorrois, Gros (1984:200)