Marc'had : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
 
(8 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 3 : Ligne 3 :
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(1)|| Konta 'reer ||e-noa ||hemañ ||'''greet marhad''' ||gand an Aotrou Nin.
+
|(1)||Ha neuze ||e veze noz ||o tont d'ar gêr ||de ar '''marc'had'''.  
 
|-
 
|-
| || [[kontañ|conter]] [[R]] [[ober|fait]].[[IMP]]|| [[kaout|avait]] ||[[DEM|celui.ci]] ||[[ober|fait]] marché ||[[gant|avec]] [[art|le]] [[aotrou|monsieur]] Nin
+
||| [[&|et]] [[neuze|alors]] ||[[R]]<sup>[[4]]</sup> [[vez|était]] [[noz|nuit]]|| [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> [[dont|venir]] [[da|à]] [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[kêr|foyer]]|| de [[art|le]] marché
 
|-
 
|-
||| colspan="4" | 'On raconte qu'il avait passé marché avec monsieur Nin.'||||||||||''Léon, (Cléder)''|| [[Seite (1998)|Seite (1998]]:7)
+
||| colspan="10" |'Alors il faisait nuit pour rentrer à la maison du marché.'
 +
|-
 +
||||||| colspan="10" | ''Léon'', [[Mellouet & Pennec (2004)|Mellouet & Pennec (2004]]:79)
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
== Morphologie ==
 +
 
 +
=== dérivation ===
 +
 
 +
Le préfixe ''[[gour-]]'' 'super-' donne ''gourmarc'had'' 'supermarché'. Le préfixe ''[[-lec'h]]'' 'lieu' donne ''marc'had'''lec'h''''' 'place du marché', que [[Gros (1984)|Gros (1984]]:384) a sous les formes ''marhal'''lah''''' et ''marhad'''leh'''''.
 +
 
 +
[[Vallée (1980)|Vallée (1980]]:XXV) note que dans ''marc'hat'''a''''', /marché.''sfx''/, 'marchander', le [[verbe léger]] ''[[-a]]'' a le sens de "mesurer, apprécier, percevoir par les sens".
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(2)||O ! Ya || parce que ||e veze ket ||a || '''varhadourez''' || bemdez || er || vro.
 +
|-
 +
||| [[interjection|oh]] [[Ya|oui]] || parce que || [[R]]<sup>[[4]]</sup> [[vez|était]] [[ket|pas]] || [[a|de]]<sup>[[1]]</sup> || ravitaill.[[-ourezh|ement]] ||  [[bemdez|chaque.jour]] || [[P.e|en]].[[art|le]] || <sup>[[1]]</sup>[[bro|pays]]
 +
|-
 +
||| colspan="10" | 'Oh oui parce qu'il n'y avait pas de ravitaillement tous les jours.'
 +
|-
 +
|||||||colspan="10" | ''Ouessant'', [[Gouedig (1982)]]
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
== Expression ==
 +
 
 +
=== ''marc'had mat'', 'bon marché', ''gwelloc'h marc'had, marc'hadmatoc'h'', 'meilleur marché' ===
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(3)||Setu || an uzinou || o-deus || en em lakaet|| da ober || eul ludu || dem-heñvel || ha '''gwelloh-marhad'''.
 +
|-
 +
||| [[setu|voici]] || [[art|le]] usines ||  3PL-[[kaout|a]] || [[en em|se]] [[lakaat|mis]]|| [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> [[ober|faire]] || [[art|un]] [[ludu|cendre]] || [[dem-|pfx]]-<sup>[[1]]</sup>[[heñvel|pareil]]|| [[&|et]] [[-oc'h|mieux]]-marché
 +
|-
 +
||| colspan="10" | 'Donc les usines se sont mises à produire une cendre presque identique et meilleur marché.'
 +
|-
 +
||||||||| colspan="10" | ''Léon (Plouzane)'', [[Briant-Cadiou (1998)|Briant-Cadiou (1998]]:49)
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
A Briec, on peut aussi trouver ''emsav'' 'facile à enlever, bon marché'.
 +
 
 +
 
 +
=== ''ober marc'had'', 'conclure un marché, faire marché' ===
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(4)|| Konta 'reer ||e-noa ||hemañ ||'''greet marhad''' ||gand an Aotrou Nin.
 +
|-
 +
||| [[kontañ|conter]] [[R]] [[ober|fait]].[[IMP]]|| [[kaout|avait]] ||[[DEM|celui.ci]] ||[[ober|fait]] marché ||[[gant|avec]] [[art|le]] [[aotrou|monsieur]] Nin
 +
|-
 +
|||colspan="10" | 'On raconte qu'il avait passé marché avec monsieur Nin.'
 +
|-
 +
|||||||colspan="10" |''Léon, (Cléder)''|| [[Seite (1998)|Seite (1998]]:7)
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
=== ''marc'had du'', 'marché noir' ===
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|||||||colspan="10" |''Morlaix'', [[Herri (1982)|Herri (1982]]:43)
 +
|-
 +
|(5)|| '''Marc'had''' || '''kuzh''' ||a zeuio || atav ||pa vanko ||n'eus forzh petra.
 +
|-
 +
| || marché || [[kuzhat|caché]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[dont|viendra]] || [[atav|toujours]] ||[[pa|quand]]<sup>[[1]]</sup> [[mankout|manquera]]|| [[N'eus forzh pe X|n'importe quoi]]
 +
|-
 +
|||colspan="10" | 'Il y aura toujours un marché noir quand une chose manque, quel que soit cette chose.'
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
=== ''war ar marc'had, war an holl'', 'par dessus le marché' ===
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(6)|| Diwe'et || oa  ||'ministr tchentañ, ||ha '''war 'r marc'had''', || djwele'et ||vehe ||e oa ||meo.
 +
|-
 +
|||[[diwezhat|tardé]] || [[COP|était]] ([[art|le]]) ||ministre [[ordinal|premier]]|| [[&|et]] [[war|sur]] [[art|le]] marché|| [[gwelout|vu]] || [[vez|était]] ||[[R]] [[COP|était]] ||[[mezv|saoul]]
 +
|-
 +
|||colspan="10" | 'Le ministre est arrivé en retard, et en plus, on voyait qu'il était saoul.'
 +
|-
 +
|||||||||colspan="10" | ''Scaër/Bannalec'', [[H. Gaudart (04/2016)]]
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(7)|| Ar re-mañ || am-oa || bet || '''war an oll'''.
 +
|-
 +
|||[[art|le]] [[hini|ceux]]-[[DEM|ci]] || [[R]].1SG-[[kaout|avait]] || [[kaout|eu]] || [[war|sur]] [[art|le]] [[holl|tout]]
 +
|-
 +
|||colspan="10" | 'J'avais eu (reçu) ceux-ci par dessus le marché.'
 +
|-
 +
|||||||colspan="10" |''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:200)
 
|}
 
|}
  

Version actuelle datée du 11 juillet 2021 à 23:29

Le nom marc'had dénote le 'marché', celui qui se tient sur la place ou le nom abstrait 'marché' que l'on peut conclure.


(1) Ha neuze e veze noz o tont d'ar gêr de ar marc'had.
et alors R4 était nuit à4 venir à le 1foyer de le marché
'Alors il faisait nuit pour rentrer à la maison du marché.'
Léon, Mellouet & Pennec (2004:79)


Morphologie

dérivation

Le préfixe gour- 'super-' donne gourmarc'had 'supermarché'. Le préfixe -lec'h 'lieu' donne marc'hadlec'h 'place du marché', que Gros (1984:384) a sous les formes marhallah et marhadleh.

Vallée (1980:XXV) note que dans marc'hata, /marché.sfx/, 'marchander', le verbe léger -a a le sens de "mesurer, apprécier, percevoir par les sens".


(2) O ! Ya parce que e veze ket a varhadourez bemdez er vro.
oh oui parce que R4 était pas de1 ravitaill.ement chaque.jour en.le 1pays
'Oh oui parce qu'il n'y avait pas de ravitaillement tous les jours.'
Ouessant, Gouedig (1982)


Expression

marc'had mat, 'bon marché', gwelloc'h marc'had, marc'hadmatoc'h, 'meilleur marché'

(3) Setu an uzinou o-deus en em lakaet da ober eul ludu dem-heñvel ha gwelloh-marhad.
voici le usines 3PL-a se mis à1 faire un cendre pfx-1pareil et mieux-marché
'Donc les usines se sont mises à produire une cendre presque identique et meilleur marché.'
Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:49)


A Briec, on peut aussi trouver emsav 'facile à enlever, bon marché'.


ober marc'had, 'conclure un marché, faire marché'

(4) Konta 'reer e-noa hemañ greet marhad gand an Aotrou Nin.
conter R fait.IMP avait celui.ci fait marché avec le monsieur Nin
'On raconte qu'il avait passé marché avec monsieur Nin.'
Léon, (Cléder) Seite (1998:7)


marc'had du, 'marché noir'

Morlaix, Herri (1982:43)
(5) Marc'had kuzh a zeuio atav pa vanko n'eus forzh petra.
marché caché R1 viendra toujours quand1 manquera n'importe quoi
'Il y aura toujours un marché noir quand une chose manque, quel que soit cette chose.'


war ar marc'had, war an holl, 'par dessus le marché'

(6) Diwe'et oa 'ministr tchentañ, ha war 'r marc'had, djwele'et vehe e oa meo.
tardé était (le) ministre premier et sur le marché vu était R était saoul
'Le ministre est arrivé en retard, et en plus, on voyait qu'il était saoul.'
Scaër/Bannalec, H. Gaudart (04/2016)


(7) Ar re-mañ am-oa bet war an oll.
le ceux-ci R.1SG-avait eu sur le tout
'J'avais eu (reçu) ceux-ci par dessus le marché.'
Trégorrois, Gros (1984:200)