Maléfactif et bénéfactif

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Un maléfactif ou un bénéfactif est un pronom optionnel, non-argumental, qui exprime qu'une action est bien ou mal orientée en faveur de quelqu'un.e. En breton, la préposition da, canoniquement utilisée en breton pour introduire l'expérienceur, y introduit aussi les maléfactifs et les bénéfactifs.


(1) Torret zo bet ma memproù din.
cassé est été ma2 membres à.moi
'On m'a cassé les membres.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:82)


Morphologie

répartition dialectale

Ces pronoms semblent apparaître dans tous les dialectes.


(2) Amzer truek a ra deomp...
temps pitoy.ant R fait à.nous
'Il (nous) fait un temps pitoyable.'
Vannetais, Herrieu (1994:153)


(3) Louiz a zo marvet unan bennag dezañ ive.
Louiz R est mourru un quelconque à.lui aussi
'Un parent quelconque de Louis est mort aussi.'
Trégorrois, Gros (1970:155)

Syntaxe

optionalité

Le système langagier choisit de façon plus ou moins arbitraire ce qui conventionnellement sera reçu comme bénéfactif ou non. En (4), la préposition gant est prototypique de l'accompagnement. Le contexte montre cependant clairement que le locuteur sait que l'eau serait au bénéfice des fleurs. Aucun marqueur bénéfactif n'apparaît.


(4) Ar bleuniou am-boa roet deoh a zo o veleni. Poent eo lakaad dour ganto!
le fleur.s avais donné à.vous R est à4 jaun.ir. temps est mettre eau avec.eux
'Les fleurs que je vous avais données jaunissent.
Il est temps de leur donner de l'eau.'
Léon, Seite (1975:64)


doublement du pronom objet à Groix

A Groix, les bénéfactifs introduits par da doublent un pronom proclitique objet.


(1) / məmbwa xuleš tox /
moi avais vous laissé à.vous
'Je vous avais laissés.'
Groix, Ternes (1970:307)


(2) / mə xilaka dəxi /
moi la mets à.elle
'Je la mets.'
Groix, Ternes (1970:307)


(3) / xu trugarikad əran dox /
vous remercie R fais à.vous
'Je vous remercie.'
Groix, Ternes (1970:307)

Horizons comparatifs

Le français a des clitiques bénéfactifs et maléfactifs, qui prennent sur le paradigme des clitiques datifs (cf. datif éthique).

  • Je vais me le faire!
  • Le petit m'a fait les oreillons.


Dans les français moins polissés par le filtrage scolaire que celui de Basse-Bretagne, on peut trouver des suites de plusieurs clitiques bénéfactifs (Jouitteau & Rezac 2008b).

  • M'en vas te me nous lui montrer de quel bois j'me chauffe!

Bibliographie

horizons comparatifs