Maeronez : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
Le nom ''maeron, maeronez'' 'marraine' est compté par [[Izard (1965)]] dans le système des [[noms de parenté]].
 
Le nom ''maeron, maeronez'' 'marraine' est compté par [[Izard (1965)]] dans le système des [[noms de parenté]].
 +
 +
 +
{| class="prettytable"
 +
| (1)|| Jañn, || honnez || a oa || '''maeronez''' din.
 +
|-
 +
|  || Jañn || [[DEM|celle.là]] || [[R]] [[COP|était]] || marraine [[da|à]].[[pronom incorporé|moi]]
 +
|-
 +
| ||colspan="4" | 'Jañn, celle-là était ma marraine.' || ''Trégorrois'', [[Gros (1984)|(Gros 1984]]:137)
 +
|-
 +
| ||colspan="4" | 'Jañn, elle était ma marraine.'
 +
|}
  
  

Version du 29 novembre 2020 à 17:12

Le nom maeron, maeronez 'marraine' est compté par Izard (1965) dans le système des noms de parenté.


(1) Jañn, honnez a oa maeronez din.
Jañn celle.là R était marraine à.moi
'Jañn, celle-là était ma marraine.' Trégorrois, (Gros 1984:137)
'Jañn, elle était ma marraine.'


Morphologie

variation et répartition dialectale

La carte 454 de l'ALBB montre une distribution de maeron 'marraine' sur toute l'aire parlante. On voit que la finale en -ez n'est pas utilisée partout. On relève des formes mamm-paeron, littéralement "mère-marraine" de façon sporadique.

Dans l'ALBB, on voit que dans le vannetais, l'emprunt maren au français marraine est bien installé. C'est aussi la forme relevée à Sein par Fagon & Riou (2015).