Luc'hed

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Le nom luc'hed dénote des 'éclairs'.


Morphologie

composition

Le nom luc'hed vient de l'ancien pluriel d'un nom déverbal luc'h 'lumière' sur luc'hañ 'briller, luire'.


répartition dialectale

Pour le haut-vannetais, Delanoy (2010) donne le nom collectif brogon 'éclairs'. Il donne aussi lusiaden n.f. 'éclair'. Il pointe que la forme est proche du vannetais luheden, ou du KLT luc'hedenn, mais penche plutôt pour un emprunt roman, comme pour le gallo lusailler 'luire'.


dérivation

Le suffixe -us obtient un adjectif (amzer luc'hedus 'temps qui amène des éclairs', Vallée 1980:XXII).


Diachronie

La finale -ed est un ancien pluriel morphémique. La perte du nom singulier luc'h non dérivé a fait de luc'hed un nom collectif avec son singulier dérivé luc'hedenn 'éclair'.


Expressions

'en un éclair'

Léon, Seite & Stéphan (1957:145), citant Drezen
(2) Strafuilh ha youh ! ha teh timad war-du ar hoad-pin.
effroi et cri et fuite promptement sur1-côté le 5bois-pin
'Effroi et cri! Repli éclair vers la pinède.'


'un éclair dans le regard'