Lostenn

De Arbres
Révision datée du 28 avril 2024 à 12:07 par Mjouitteau (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Le nom lostenn dénote une 'jupe' et parfois une 'robe' en dialecte léonard. Il dénote aussi un 'trainard' (à la queue).


(1) Peleh eo chomet al lostenn-ze adarre ?
est rest.é le trainard. encore
'Où est encore resté ce trainard-là ?'
Trégorrois, Gros (1984:483)


Morphologie

répartition dialectale pour 'jupe'

La carte 40 de l'ALBB documente la variation de la traduction du français jupe. Le nom donné est très majoritairement brozh. On voit qu'en Léon, le nom utilisé est lostenn. Quelques îles et zônes côtières, au Nord comme au Sud, ont retenu la forme maintenant archaïsante kotilhonenn sur kotilhon emprunté au français cotillons. Le guérandais montre l'emprunt au français jup. À Bréhat, on relève baskinenn, baskenn 'jupe'.

La carte 556 de l'ALBB documente la variation de la traduction du français robe, et le nom lostenn y apparaît aussi en Léon central et à Crozon.


composition

On reconnaît le nom lost 'queue' suivi du suffixe -enn.

Diachronie

Le Pelletier (1752) donne bros-losten 'jupe à queue'. Le Roux (1924-1953) cite comme venant de Troude la définition de lostenn 'jupe, robe des femmes de la campagne'.