Différences entre les versions de « Liv »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « mon<sup>2</sup> || corsage » par « mon<sup>2</sup> || corsage »)
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
Ligne 23 : Ligne 23 :
||| [[ne]]<sup>[[1]]</sup> [[R]].1SG [[kaout|a]] || [[gwelout|v]].[[-et (Adj.)|u]] || couleur [[ebet|aucun]] || [[a|P]].[[pronom incorporé|lui]] || [[abaoe|depuis]] || [[ma|que]]<sup>[[+C]],[[4]]</sup> || [[COP|est]] || [[mont|allé]] || [[ac'hann|de.ici]]  
||| [[ne]]<sup>[[1]]</sup> [[R]].1SG [[kaout|a]] || [[gwelout|v]].[[-et (Adj.)|u]] || couleur [[ebet|aucun]] || [[a|P]].[[pronom incorporé|lui]] || [[abaoe|depuis]] || [[ma|que]]<sup>[[+C]],[[4]]</sup> || [[COP|est]] || [[mont|allé]] || [[ac'hann|de.ici]]  
|-
|-
||| colspan="10" | 'Je ne l'ai pas vu depuis qu'il est parti d'ici... '
||| colspan="15" | 'Je ne l'ai pas vu depuis qu'il est parti d'ici... '
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Cornouaillais / Léon'', [[Croq (1908)|Croq (1908]]:10)
|||||||||colspan="15" | ''Cornouaillais / Léon'', [[Croq (1908)|Croq (1908]]:10)
|}
|}


Ligne 36 : Ligne 36 :
||| [[ne]]<sup>[[1]]</sup> [[COP|était]] || [[nemet|seulement]].[[pronom incorporé|moi]] || [[P.e|en]].[[art|le]] || [[straed|rue]] || [[etre|entre]] || [[art|le]] [[ti|maison]].[[-e(z) (PL.)|s]] || couleur || [[art|le]] [[dienn|crème]]
||| [[ne]]<sup>[[1]]</sup> [[COP|était]] || [[nemet|seulement]].[[pronom incorporé|moi]] || [[P.e|en]].[[art|le]] || [[straed|rue]] || [[etre|entre]] || [[art|le]] [[ti|maison]].[[-e(z) (PL.)|s]] || couleur || [[art|le]] [[dienn|crème]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Il n'y avait dans la rue que moi, entre les maisons crème.'
|||colspan="15" | 'Il n'y avait dans la rue que moi, entre les maisons crème.'
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Standard'', [[Drezen (1932)|Drezen (1932]]:5)
|||||||||colspan="15" | ''Standard'', [[Drezen (1932)|Drezen (1932]]:5)
|}
|}


Ligne 59 : Ligne 59 :
||| [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[korfenn|corsage]] || [[R]] [[zo|est]] || [[P.e|en]] || [[dam-|presque]].couleur || [[gant|avec]] || [[DEM|celle.ci]]
||| [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[korfenn|corsage]] || [[R]] [[zo|est]] || [[P.e|en]] || [[dam-|presque]].couleur || [[gant|avec]] || [[DEM|celle.ci]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Mon corsage a presque la même couleur que celui-ci.'
|||colspan="15" | 'Mon corsage a presque la même couleur que celui-ci.'
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:371)
|||||||||colspan="15" | ''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:371)
|}
|}


Ligne 75 : Ligne 75 :
||| [[art|le]] [[plac'h|femme]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> || [[mont|alla]] || [[livañ|pein]].[[-et (Adj.)|t]] || [[fall|mauvais]]
||| [[art|le]] [[plac'h|femme]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> || [[mont|alla]] || [[livañ|pein]].[[-et (Adj.)|t]] || [[fall|mauvais]]
|-  
|-  
|||colspan="10" | 'La femme changea de couleur.'
|||colspan="15" | 'La femme changea de couleur.'
|-
|-
|||||||||||colspan="10" | ''Trégorrois (Tréguier)'', [[Ar Moal (1902)|Ar Moal (1902]]:12)
|||||||||||colspan="15" | ''Trégorrois (Tréguier)'', [[Ar Moal (1902)|Ar Moal (1902]]:12)
|}
|}


Ligne 86 : Ligne 86 :
||| [[livañ|pein]].[[-et (Adj.)|t]] || [[COP|est]] || [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[tachenn|sol]] || [[gant|avec]].[[pronom incorporé|eux]]  
||| [[livañ|pein]].[[-et (Adj.)|t]] || [[COP|est]] || [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[tachenn|sol]] || [[gant|avec]].[[pronom incorporé|eux]]  
|-
|-
|||colspan="10" | 'Le sol en change de couleur.'
|||colspan="15" | 'Le sol en change de couleur.'
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Vannetais'', [[Herrieu (1994)|Herrieu (1994]]:32)
|||||||||colspan="15" | ''Vannetais'', [[Herrieu (1994)|Herrieu (1994]]:32)
|}
|}



Version du 24 juin 2022 à 08:09

Le nom liv dénote la 'couleur'. Les adjectifs de couleurs ont des propriétés grammaticales particulières.


Morphologie

dérivation

Le nom liv 'couleur' obtient le verbe livañ 'peindre', où le nom dénote le résultat de l'action.

Le préfixe lies- obtient liesliv 'multicolore'.


Syntaxe

minimiseur

Comme dans le français J'en ai pas vu la couleur, dans les contextes négatifs, liv est un minimiseur ('pas même la couleur').


(2) N'em eus gwelet liou ebet anezan abaoue ma'z eo eat ac'halen...
ne1 R.1SG a v.u couleur aucun P.lui depuis que+C,4 est allé de.ici
'Je ne l'ai pas vu depuis qu'il est parti d'ici... '
Cornouaillais / Léon, Croq (1908:10)


apposition

(3) N'oa nemedon er straed, etre an tiez liv an dienn.
ne1 était seulement.moi en.le rue entre le maison.s couleur le crème
'Il n'y avait dans la rue que moi, entre les maisons crème.'
Standard, Drezen (1932:5)


Sémantique

'paraître', 'apparence'

Le nom liv 'couleur, apparence' est utilisé dans une construction de 'paraître' (Liv ar skuizhder zo gantañ 'Il a l'air fatigué, il semble fatigué').

On trouve en concurrence pour ce sens de 'paraître' les verbes seblantout et hañval, heñvaliñ, heñvelout, la construction diskouez bezañ, ou encore les constructions qui utilisent les noms dénotant 'l'apparence' comme seblant, feson, aer, doare. Tous les locuteurs n'ont pas accès à toutes ces constructions. À Plougerneau en Léon, M-L.B (10/2018) rejette comme agrammatical hañval et seblantout.


bezañ en damliv, 'être presque de la même couleur'

(4) Ma horvenn a zo en damliou gant homañ.
mon2 corsage R est en presque.couleur avec celle.ci
'Mon corsage a presque la même couleur que celui-ci.'
Trégorrois, Gros (1984:371)


'changer de couleur'

Un changement de couleur peut être exprimé par le standard cheñch liv, mais il existe des alternatives avec le verbe dérivé livañ 'colorer'.


(5) Ar plah a yeas livet fall.
le femme R1 alla pein.t mauvais
'La femme changea de couleur.'
Trégorrois (Tréguier), Ar Moal (1902:12)


(6) Livet eo an dachenn gete.
pein.t est le 1sol avec.eux
'Le sol en change de couleur.'
Vannetais, Herrieu (1994:32)

Diachronie

En vieux brittonique, Evans & Fleuriot (1985) donnent diliu /diliw/ 'sans couleur, obscur'.