Différences entre les versions de « Leue »

De Arbres
Ligne 26 : Ligne 26 :
|  || [[art|un]] [[duel|deux]].oeil || [[buoc'h|vache]] [[marv|mort]].veau.é
|  || [[art|un]] [[duel|deux]].oeil || [[buoc'h|vache]] [[marv|mort]].veau.é
|-
|-
| ||colspan="4" | 'une paire d'yeux de vache ayant eu un veau mort-né.'
| ||colspan="4" | 'une paire d'yeux de vache ayant eu un veau mort-né.' (triste, incrédule, décontenancé)
|-
|-
| || (triste, incrédule, décontenancé) ||||||''Breton central'', [[Favereau (1984)|Favereau (1984]]:300)
||||| ||colspan="4" |''Breton central'', [[Favereau (1984)|Favereau (1984]]:300)
|}
|}



Version du 21 novembre 2019 à 19:15

Le nom leue dénote un 'veau'.


(1) Kroget on da vlejal evel ul leue. Morlaix, Herri (1982:90)
commencé suis de1 beugler comme un veau
'J'ai commencé à beugler comme un veau.'


Morphologie

variation dialectale

La carte 435 de l'ALBB documente la variation des traductions de veau, des veaux.


dérivation

(2) on daoulagad beuc'h marlouiet
un deux.oeil vache mort.veau.é
'une paire d'yeux de vache ayant eu un veau mort-né.' (triste, incrédule, décontenancé)
Breton central, Favereau (1984:300)


Favereau (1997:§229) donne, avec le préfixe kev-, kef-, kevleue ou kefleue 'avec veau'.