Différences entre les versions de « Leue »

De Arbres
(Remplacement de texte — « ||[[ » par « || [[ »)
m (Remplacement de texte — « ''Morlaix'', Herri (1982:90) » par « ''Standard'', Herri (1982:90) »)
 
(2 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 7 : Ligne 7 :
||| [[kregiñ|commencé]] || [[COP|suis]] || [[da|de]]<sup>[[1]]</sup> || [[blejal|beugler]] || [[evel|comme]] || [[art|un]] veau
||| [[kregiñ|commencé]] || [[COP|suis]] || [[da|de]]<sup>[[1]]</sup> || [[blejal|beugler]] || [[evel|comme]] || [[art|un]] veau
|-
|-
|||colspan="10" | 'J'ai commencé à beugler comme un veau.'
|||colspan="15" | 'J'ai commencé à beugler comme un veau.'
|-
|-
|||||||||colspan="10" |''Morlaix'', [[Herri (1982)|Herri (1982]]:90)
|||||||||colspan="15" | ''Standard'', [[Herri (1982)|Herri (1982]]:90)
|}
|}


Ligne 28 : Ligne 28 :
||| [[art|un]] || [[duel|deux]].[[lagad|oeil]] || [[buoc'h|vache]] || [[marv|mort]].veau.[[-et (Adj.)|é]]
||| [[art|un]] || [[duel|deux]].[[lagad|oeil]] || [[buoc'h|vache]] || [[marv|mort]].veau.[[-et (Adj.)|é]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'une paire d'yeux de vache ayant eu un veau mort-né.'
|||colspan="15" | 'une paire d'yeux de vache ayant eu un veau mort-né.'
|-
|-
|||colspan="10" | (triste, incrédule, décontenancé)  
|||colspan="15" | (triste, incrédule, décontenancé)  
|-
|-
|||||||||colspan="10" |''Breton central'', [[Favereau (1984)|Favereau (1984]]:300)
|||||||||colspan="15" | ''Breton central'', [[Favereau (1984)|Favereau (1984]]:300)
|}
|}



Version actuelle datée du 24 juin 2022 à 09:07

Le nom leue dénote un 'veau'.


(1) Kroget on da vlejal evel ul leue.
commencé suis de1 beugler comme un veau
'J'ai commencé à beugler comme un veau.'
Standard, Herri (1982:90)


Morphologie

variation dialectale

La carte 435 de l'ALBB documente la variation des traductions de veau, des veaux. Pour le haut-vannetais du XXI°, Delanoy (2010) donne lei.


dérivation

(2) on daoulagad beuc'h marlouiet
un deux.oeil vache mort.veau.é
'une paire d'yeux de vache ayant eu un veau mort-né.'
(triste, incrédule, décontenancé)
Breton central, Favereau (1984:300)


Favereau (1997:§229) donne, avec le préfixe kev-, kef-, kevleue ou kefleue 'avec veau'.