Les morphèmes : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(morphème vide)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
Le '''morphème''' est la plus petite unité de la [[structure grammaticale]].  
 
Le '''morphème''' est la plus petite unité de la [[structure grammaticale]].  
  
Les différentes formes particulières d'un morphème sont ses '''allomorphes'''.
+
Sont des morphèmes les [[racines]] des mots, les [[affixes]]] comme les [[suffixes]] de [[flexion]].
 +
 
 +
 
 +
== Morphologie ==
 +
 
 +
=== allomorphes ===
 +
 
 +
Les différentes formes particulières d'un même morphème sont ses '''allomorphes'''.
 +
 
 +
Il existe par exemple un [[préfixe]] ''[[Skil-, jil-, chil-]]'' qui signifie la non-complétion d'un état ou d'une action. On le trouve dans :
 +
* <font color=green>/'skilbotr/</font color=green>, '''''skil'''baotr'', 'garçon manqué'
 +
* <font color=green>/skildrẽnk/</font color=green>, '''''skil'''dreñk'', 'aigrelet'
 +
ou <font color=green>/ʃil'ɡãma/</font color=green>, '''''chil'''gamma'', 'boitiller'
 +
 
 +
La forme <font color=green>/ʃur'ɡã:na/</font color=green> signifie 'chantonner' ([[Goyat (2012)|Goyat 2012]]:335). En considérant que ce préfixe ''chur-'' a le même sens minoratif de non-complétion, on peut émettre l'hypothèse que <font color=green>/ʃur-/</font color=green> un '''allomorphe''' de ce même morphème de non-complétion.
 +
 
 +
Dans cette hypothèse, les formes réalisées en ''[[Skil-, jil-, chil-]]'' et ''chur-'' sont des réalisations différentes d'un seul et unique morphème. Ces formes sont les allomorphes les unes des autres.
  
  

Version du 3 juillet 2016 à 12:07

Le morphème est la plus petite unité de la structure grammaticale.

Sont des morphèmes les racines des mots, les affixes] comme les suffixes de flexion.


Morphologie

allomorphes

Les différentes formes particulières d'un même morphème sont ses allomorphes.

Il existe par exemple un préfixe Skil-, jil-, chil- qui signifie la non-complétion d'un état ou d'une action. On le trouve dans :

  • /'skilbotr/, skilbaotr, 'garçon manqué'
  • /skildrẽnk/, skildreñk, 'aigrelet'

ou /ʃil'ɡãma/, chilgamma, 'boitiller'

La forme /ʃur'ɡã:na/ signifie 'chantonner' (Goyat 2012:335). En considérant que ce préfixe chur- a le même sens minoratif de non-complétion, on peut émettre l'hypothèse que /ʃur-/ un allomorphe de ce même morphème de non-complétion.

Dans cette hypothèse, les formes réalisées en Skil-, jil-, chil- et chur- sont des réalisations différentes d'un seul et unique morphème. Ces formes sont les allomorphes les unes des autres.


morphème libre ou lié

Un morphème peut être libre ou lié.

Un morphème libre est un mot qui peut être autonome et apparaître en isolation.

Un morphème lié est un préfixe, un suffixe ou un clitique.


Dans un mot comme maneg-où, 'gants', on identifie deux morphèmes, le morphème libre maneg et le morphème lié pluriel -où.

Dans une phrase comme en (1), on identifie les morphèmes libres que sont les verbes à l'impératif Deus et Azez, et les moprhèmes libres déictiques amañ et aze. Le diminutif -ig est un morphème lié, ainsi que -hen, car on ne trouve ces morphèmes qu'en composés. Le morphème -se, 'ça', est libre, car peut trouver ce morphème en isolation dans la langue.


(1) Deus amañ evel-hennig . Azez aze evel-sedig.
viens ici comme-ça.DIM assis.2SG comme-ça.DIM
'Viens ici (comme ceci). Assieds-toi là (comme cela).' Trégorrois, Gros (1984:176)


morphème vide, morphème zéro

Un morphème vide, qu'on appelle aussi un morphème zéro, est un morphème qui ne se prononce pas.