Différences entre les versions de « Les incises »

De Arbres
Ligne 52 : Ligne 52 :


En breton, les [[évidentiels]] sont typiquement en incise.
En breton, les [[évidentiels]] sont typiquement en incise.
= Terminologie =
En breton, le terme pour 'incise' est, selon Kervella, 'lavarenn gennet'.




[[Category:articles|Categories]]
[[Category:articles|Categories]]

Version du 14 décembre 2011 à 12:47

Les incises sont des insertions exogènes à la phrase. Elles sont surtout reconnaissables à leur découpe prosodique, graphiquement signalée à l'écrit par des virgules.


(1) Ur re bennak, koulskoude, zo chomet en tier: ar re gozh amparfal hag ar vugale vihan.
un ceux quelconque cependant R est resté dans.le maison le ceux1 vieux maladroit et le enfants1 petit
'Quelques-uns, cependant, sont restés à la maison: les vieux malhabiles et les petits enfants.'
trégorrois, Berthou (1985:78)


Invisibilité syntaxique

Une incise est syntaxiquement invisible pour les autres éléments de la phrase.

Ainsi, dans le cas des pronoms d'incise contrastifs, l'accord verbal manifestement ne compte pas avec ce sujet pronominal dans le champ postverbal, puisque la morphologie de l'accord reste riche.


(2) Ha gouzout a rez, te, petra eo an dra-se, karout ?
et savoir R fais 2SG quoi est le chose-, aimer
'Et tu sais, toi, ce que c'est qu'aimer?' standard, Drezen (1990:41)


Une autre source d'évidence de la transparence des incises pour la syntaxe est le choix des rannigs dans les ordres V3. En (3), le rannig a dans a-noa montre une sensibilité à la catégorie nominale de ce qui le précède. Celà implique donc que le bloc prépositionnel en incise est pour lui invisible.


(3) Ar re-mañ, evid ar bloaz kenta e oant e Huelgoad,
ceux.là pour le année premier R étaient à Huelgoat
a-noa bet c'hoant rei deom da weled petra a oa Meurlarjez 'barz o bro.
avait eu envie donner à.1PL à voir quoi R était carnaval dans leur pays
'Ils avaient eu envie, pour leur première année à Huelgoat, de nous montrer ce que c'était que le carnaval dans leur pays.'
breton d'Huelgoat, Skragn (2002:107)


Distribution

Les incises, bien que très libres en apparence, n'apparaissent pas n'importe où dans la phrase.

En breton, les évidentiels sont typiquement en incise.


Terminologie

En breton, le terme pour 'incise' est, selon Kervella, 'lavarenn gennet'.