Lemel

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Le verbe lemel 'enlever' est transitif.


(1) Hiziv e lamer a-vezk genomp an tadoù a bemp a vugale…
aujourd'hui R enlève.IMP de-parmi avec.nous le père.s de1 5 de1 enfants
'Aujourd'hui on nous enlève les pères de cinq enfants.'
Vannetais, Herrieu (1994:116)


Morphologie

infinitif

Le suffixe verbal de l'infinitif est -el.


(2) Lemel ar fagn ac'hanemañ.
enlever le broussaille y
'Éclaircir un endroit, en enlevant une végétation qui va en tous sens.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:38)


La racine du verbe conjugué ou du participe montre une autre voyelle.


(3) Dre-mañ, a pa lazher un hoc'h, e lamer ar c'hig druz a-zoc’htoñ.
par-ci quand tue.IMP un cochon R4 enlève.IMP le 5chair gras de.lui
'Ici, quand on tue un cochon, on en enlève la chair grasse.' Vannetais, Herrieu (1994:41)


participe

(4) Setu arre lamet genomp ar re yaouankañ ac'hanomp evit o lakaat er coloniale.
voici encore enlevé avec.nous le ceux jeune.le.plus de.nous pour les2 mettre dans.le coloniale
'Voici qu'on nous enlève encore les plus jeunes d'entre nous pour les mettre dans la coloniale.' Vannetais, Herrieu (1994:154)


dérivation

Dans un sens difficile à distiguer de lemel, on trouve avec le préfixe di- dilemel 'enlever'.

Sémantique

répartition dialectale

Ce verbe est en compétition avec le verbe tennañ 'enlever, ôter, arracher'. Dans la carte 425 de l'ALBB qui documente la variation dialectale de la traduction de ôter (son chapeau), le verbe tennañ apparaît en Cornouaille et à l'ouest du Léon. Le verbe lemel est utilisé partout ailleurs.

Le verbe lemel n'est pas spécifié pour une direction particulière. Pour la traduction de tirer à soi dans la carte 554 de l'ALBB, les formes obtenues sont tennañ, sachañ et halañ.