Le diminutif : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Horizons comparatifs)
 
(2 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
| (1)|| N'eo || nag ur skoanard || nag ur fall'''eganig''' || ar Charlez.
 
| (1)|| N'eo || nag ur skoanard || nag ur fall'''eganig''' || ar Charlez.
 
|-
 
|-
|  || [[ne]]'[[COP|est]] || [[na... na|ni]] [[art|un]] gringalet || [[na... na|ni]] [[art|un]] [[fall|mauvais]].[[-egan|DIM]].[[-ig|DIM]] ||[[art|le]] Charlez  
+
|  || [[ne]]'[[COP|est]] || [[na... na|ni]] [[art|un]] gringalet || [[na... na|ni]] [[art|un]] [[fall|mauvais]].[[-egan|DIM]].[[-ig|DIM]] || [[art|le]] Charlez  
 
|-
 
|-
 
| ||colspan="4" | 'Le Charlez n'est ni un gringalet ni un souffreteux.' |||||| ''Trégorrois (Perros-Guirrec)'', [[Konan (1954)]]
 
| ||colspan="4" | 'Le Charlez n'est ni un gringalet ni un souffreteux.' |||||| ''Trégorrois (Perros-Guirrec)'', [[Konan (1954)]]
Ligne 17 : Ligne 17 :
 
==== ''-ig'' ====
 
==== ''-ig'' ====
  
Le suffixe le plus productif en breton moderne est, de loin, le suffixe ''[[-ig]]'', pl. ''[[-igoù]]'', mais il existe aussi d'autres diminutifs moins usités.
+
Le suffixe diminutif le plus productif en breton moderne est de loin le suffixe ''[[-ig]]'', pl. ''[[-igoù]]'' mais il existe aussi d'autres diminutifs moins usités.
  
  
 
==== ''-an'' ====
 
==== ''-an'' ====
  
Le suffixe ''[[-an (DIM)|-an]]'' n'est plus productif mais l'a été en vieux breton.  
+
Le suffixe ''[[-an (DIM)|-an]]'' n'est plus productif mais l'a été en [[vieux breton]].  
  
  
Ligne 28 : Ligne 28 :
  
 
On trouve aussi un suffixe composé des deux suffixes diminutifs: ''[[-igan, -egan]]''.
 
On trouve aussi un suffixe composé des deux suffixes diminutifs: ''[[-igan, -egan]]''.
 +
  
 
=== préfixe ===
 
=== préfixe ===
Ligne 33 : Ligne 34 :
 
==== ''skil-, jil-, chil-'' ====
 
==== ''skil-, jil-, chil-'' ====
  
On relève le [[préfixe]] assez peu productif ''[[skil-, jil-, chil-]]'' ('''''skil'''baotr'', 'garçonnet').
+
On relève le [[préfixe]] assez peu productif ''[[skil-, jil-, chil-]]'' ('''''skil'''baotr'', 'garçonnet') qui est aussi employé de façon plus large comme un [[atténuateur]].
 +
 
  
 
== Sémantique ==
 
== Sémantique ==
Ligne 45 : Ligne 47 :
  
 
Les [[atténuateurs]] peuvent être considérés sémantiquement comme des diminutifs de degré.
 
Les [[atténuateurs]] peuvent être considérés sémantiquement comme des diminutifs de degré.
 +
  
 
== Diachronie ==
 
== Diachronie ==
  
[[Hemon (1976)|Hemon (1976]]:92) relève en [[vieux breton]], à côté des suffixes ''[[-ig]]'' (orthographié -''ic'') et ''[[-an (DIM)|-an]]'', les [[suffixes]] [[hypocoristiques]] ''-in,-o, -oc, -ou, -ocan, -ican'' qui ont survécu dans les prénoms et quelques surnoms en breton moderne. Il renvoie pour plus de précisions à [[Fleuriot (1964)|Fleuriot (1964]]:401-403).
+
[[Hemon (1976)|Hemon (1976]]:92) relève en [[vieux breton]], à côté des suffixes ''[[-ig]]'' (orthographié -''ic'') et ''[[-an (DIM)|-an]]'', les [[suffixes]] [[hypocoristiques]] ''-in,-o, -oc, -ou, -ocan, -ican'' qui ont survécu dans les prénoms et quelques surnoms en breton moderne. Il renvoie pour plus de précisions à [[Fleuriot (1964a)|Fleuriot (1964]]:401-403).
  
  
Ligne 61 : Ligne 64 :
 
| ||colspan="4" | 'J'ai une amourette gentille, sous les feuilles, moi.' |||||| ''[[Moyen breton]] (1350)'', [[gloses d'Ivonet Omnès]]
 
| ||colspan="4" | 'J'ai une amourette gentille, sous les feuilles, moi.' |||||| ''[[Moyen breton]] (1350)'', [[gloses d'Ivonet Omnès]]
 
|}
 
|}
 +
  
 
== Horizons comparatifs ==
 
== Horizons comparatifs ==
  
 
L'analyse fonctionnelle de [[Heinz (2009)]] lie le système gallois du [[singulatif]] à celui du [[diminutif]]. Elle note une tendance en gallois moderne pour les tournures diminutives analytiques, sous l'influence de l'anglais. Seuls restent nettement productifs les diminutifs ''-an'' et ''-yn/-en''.
 
L'analyse fonctionnelle de [[Heinz (2009)]] lie le système gallois du [[singulatif]] à celui du [[diminutif]]. Elle note une tendance en gallois moderne pour les tournures diminutives analytiques, sous l'influence de l'anglais. Seuls restent nettement productifs les diminutifs ''-an'' et ''-yn/-en''.
 +
  
 
== Terminologie et abréviation ==
 
== Terminologie et abréviation ==
Ligne 71 : Ligne 76 :
  
 
[[Press (1986)|Press (1986]]:231) traduit ''(ar) bihanaat'' par l'anglais 'diminutive'.
 
[[Press (1986)|Press (1986]]:231) traduit ''(ar) bihanaat'' par l'anglais 'diminutive'.
 +
  
 
== Bibliographie ==
 
== Bibliographie ==

Version actuelle datée du 20 avril 2021 à 14:40

Le diminutif en breton est réalisé par des affixes qui peuvent être compatibles entre eux.


(1) N'eo nag ur skoanard nag ur falleganig ar Charlez.
ne'est ni un gringalet ni un mauvais.DIM.DIM le Charlez
'Le Charlez n'est ni un gringalet ni un souffreteux.' Trégorrois (Perros-Guirrec), Konan (1954)


Inventaire

suffixes

-ig

Le suffixe diminutif le plus productif en breton moderne est de loin le suffixe -ig, pl. -igoù mais il existe aussi d'autres diminutifs moins usités.


-an

Le suffixe -an n'est plus productif mais l'a été en vieux breton.


-igan, -egan

On trouve aussi un suffixe composé des deux suffixes diminutifs: -igan, -egan.


préfixe

skil-, jil-, chil-

On relève le préfixe assez peu productif skil-, jil-, chil- (skilbaotr, 'garçonnet') qui est aussi employé de façon plus large comme un atténuateur.


Sémantique

lecture hypocoristique

Les diminutifs -ig, -an ou -igan sont souvent associés avec une lecture hypocoristique.


diminutif vs. atténuateur

Les atténuateurs peuvent être considérés sémantiquement comme des diminutifs de degré.


Diachronie

Hemon (1976:92) relève en vieux breton, à côté des suffixes -ig (orthographié -ic) et -an, les suffixes hypocoristiques -in,-o, -oc, -ou, -ocan, -ican qui ont survécu dans les prénoms et quelques surnoms en breton moderne. Il renvoie pour plus de précisions à Fleuriot (1964:401-403).


En moyen breton, le diminutif peut apparaître sur un nom comme sur un adjectif, ce qui mime ici l'accord roman.


(2) Me am eus vn amoric iolivic indan an del me.
moi R.1SG a un amour.DIM joli.DIM sous le feuilles moi
'J'ai une amourette gentille, sous les feuilles, moi.' Moyen breton (1350), gloses d'Ivonet Omnès


Horizons comparatifs

L'analyse fonctionnelle de Heinz (2009) lie le système gallois du singulatif à celui du diminutif. Elle note une tendance en gallois moderne pour les tournures diminutives analytiques, sous l'influence de l'anglais. Seuls restent nettement productifs les diminutifs -an et -yn/-en.


Terminologie et abréviation

Sur ce site, dans les gloses, les affixes diminutifs sont abrégés en 'DIM'.

Press (1986:231) traduit (ar) bihanaat par l'anglais 'diminutive'.


Bibliographie

  • Heinz, Sabine (Asmus). 2009. 'Diminutive Formations in Modern Welsh and Functions of their Formatives', Maria Bloch-Trojnar (éd.), Perspectives on Celtic Languages, Lublin Studies in Celtic Languages 6, Lublin: Wydawnictwo KUL, 2009, 187-198.