Le Coadic (2013)

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
  • Le Coadic, Ronan. 2013. 'À propos des relations entre langue et identité en Bretagne', International Journal of the Sociology of Language 223, 23–41. texte.


 Résumé:
 "La société bretonne de la fin du XXe et du début du XXIe siècle se caractérise, notamment, par un fort attachement à l’identité bretonne, volontiers mise en avant par les acteurs politiques, économiques et médiatiques. La langue bretonne, qui constitue l’un des symboles essentiels de cette identité, fait l'objet de toutes les attentions; cependant, sa pratique continue à s’effondrer. Dans ces conditions, les relations entre langue et identité sont cruciales : la langue a-t-elle été préemptée par un petit groupe de néolocuteurs volontaristes ? et les locuteurs natifs, quant à eux, sont-ils indifférents à l’identité bretonne ?."


 fin de conclusion:
 "La relation [langue-identité] est, en outre, étroite. En ce qui concerne les relations entre identités et langue, en premier lieu, on constate qu’un lien existe entre les types identitaires des personnes et leur niveau de compétence linguistique et que l’intérêt pour le destin de la langue bretonne dépend, pour partie, du degré d’intimité des agents avec celle-ci et, pour partie, de leur degré d’autonomie. Et en ce qui concerne, en second lieu, les relations entre langue et identités, on constate, d’une part, que plusieurs cercles d’appartenance identitaire ont coexisté dans le passé et qu’il en va toujours de même aujourd’hui et, d’autre part, que l’identité bretonne ressentie (sous forme de sentiment d’appartenance, de fierté d’être breton et même, mais dans une moindre mesure, d’approche politique) est aujourd’hui positivement corrélée à la compétence linguistique."