Différences entre les versions de « La mutation durcissante »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « || mis » par « || m.is »)
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
 
Ligne 47 : Ligne 47 :
||| [[don|profond]] || [[kaout|avez]] || [[lakaat|m]].[[-et (Adj.)|is]] || [[POSS|votre]]<sup>[[3]]</sup> || [[biz|doigt]] || [[P.e|en]] || [[POSS|votre]]<sup>[[+C]]</sup> || [[lagad|oeil]]
||| [[don|profond]] || [[kaout|avez]] || [[lakaat|m]].[[-et (Adj.)|is]] || [[POSS|votre]]<sup>[[3]]</sup> || [[biz|doigt]] || [[P.e|en]] || [[POSS|votre]]<sup>[[+C]]</sup> || [[lagad|oeil]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Tu t'es mis profond le doigt dans l'œil.'  
|||colspan="15" | 'Tu t'es mis profond le doigt dans l'œil.'  
|-
|-
|||||||colspan="10" | ''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:36)
|||||||colspan="15" | ''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:36)
|}
|}



Version actuelle datée du 24 juin 2022 à 09:49

La mutation consonantique dite 'durcissante', la provection, notée sur ce site par un exposant 3, est déclenchée par:

les déterminants possessifs ho (2PL), az et ez (2SG)
les pronoms objet proclitiques ho (2PL), az et ez (2SG)


Consonne initiale mutable: K T P G Gw D B M
3. _ _ _ K Kw T P _


Autres consonnes mutables

Certaines mutations durcissantes ne sont pas marquées dans les graphies standard, mais peuvent être présentes à l'oral.


J > CH

  • / journal / > /ó3 chournal/, 'votre journal', Trégorrois (Plougrescant), Le Dû (2012:39)


Vh > F

/ vhiljer / > / ó3 filjer /, 'vos faux', Trégorrois (Plougrescant), Le Dû (2012:39)


Variation dialectale

Trégorrois

  • / dez3 vɑ̃m /, Trégorrois (Plougrescant), Le Dû (2012:39)
d'ez vamm, 'à ta mère'
  • / des3 pugalé /, Trégorrois (Plougrescant), Le Dû (2012:39)
d'ez pugale, 'à tes enfants'


Val de Scorff

(2) Don 'peus lakaet ho piz en hoc'h lagad.
profond avez m.is votre3 doigt en votre+C oeil
'Tu t'es mis profond le doigt dans l'œil.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:36)

cornouaillais de l'Est maritime

En cornouaillais de l'Est maritime, Bouzec & al. (2017:12) rapportent un "durcissement" des initiales en L, M, N, R après le possessif de troisième personne he (he nhi'z 'sa nièce à elle')et de seconde personne plurielle ho3 (ho mhamm 'votre mère').


Analyses

Humphreys (1985) propose que la provection est une opération qui transforme un morphème zéro /ø/ en /h/.

 Humphreys (1985:167):
 "La provection de /ø/ donne /h/ tandis qu'ailleurs elle remplace toujours une consonne sonore par la sourde qui lui correspond.'"

Terminologie

Cette mutation consonantique est dite:

- 'mutation durcissante' (dictionnaire Mouladurioù Hor Yezh)
- 'mutation par renforcement' (Chalm 2008)
- 'provection' (Le Dû 2012:39)

et en breton:

- kemmadur dre greñvaat, (Chalm 2008)
- kemmadur dre galetaat, (Chalm 2008)