L'imparfait

De Arbres
Révision datée du 6 février 2012 à 15:15 par Mjouitteau (discussion | contributions) (présent)
Aller à : navigation, rechercher

Sémantique

conditionnel

La forme morphologique de l'imparfait peut remplacer un conditionnel dans les subordonnées (même si c'est le plus souvent le plus-que-parfait qui remplace le conditionnel).


(6) An hini a yaje a-benn dezañ e hallfes lavared hardiz e oa maro.
le celui R irait à.tête à.lui R pourrais dire sans.crainte R était mort
'Celui qui l'aurait affronté, tu pourrais dire sans crainte qu'il était (qu'il serait) mort.' trégorrois, Gros (1970:27)

présent

La forme morphologique de l'imparfait peut convoyer le même ancrage temporel qu'un présent:


 Gros (1970:26):
 "L'imparfait correspond à un présent dans certaines formules de politesse comme:
 Arru oas?
 /arrivé étais?/, 'Tu étais arrivé', 'Te voila?'
 O vond oah ive?
 /ptc aller étiez aussi/, 'Vous alliez (vous allez) aussi' (sous-entendu: vous promener, faire une course, etc.)
 Deut oah e kêr ive?
 /venu étiez en ville aussi/, 'Vous étiez (vous êtes) venu en ville aussi?'
 


aspect

Comme en français, l'imparfait peut être utilisé pour des actions ponctuelles répétées.


(4) Krozal ha stlaka a rae a bep eil.
gronder et éclater R faisait à chaque second
'Il grondait et il éclatait tour à tour.' léonard, Kerrien (2000:16)