Différences entre les versions de « L'Armerye (1744) »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « :::::: » par « ::: »)
 
(13 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
L'Armerye. 1744. ''Dictionnaire François-Breton ou François Celtique du breton de Vannes'' enriche de thèmes, Leide. [http://died.dic.free.fr/dmdocu.01/@Bretagne/1744%20-%20Dictionnaire%20fran%C3%A7ois-breton%20ou%20fran%C3%A7ois-celtique%20du%20dialecte%20de%20Vannes%20par%20l'abb%C3%A9%20Cillart%20de%20Kerampoul,%20dit%20l'Armerye.pdf texte].
* L'Armerye. 1744. ''Dictionnaire François-Breton ou François Celtique du breton de Vannes'' enrichi de thèmes, Leide. [https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k97345395.texteImage texte].


: acronyme: [[A.]]


: l'auteur sous pseudonyme est Claude Cillart de Kerampoul
 
[[Blanchard (1879)|Blanchard (1879]]:32) le caractérise par ses imperfections et son "orthographe fantaisiste".
 
 
=== histoire éditoriale ===
 
L'auteur sous pseudonyme est l'abbé Clément-Vincent Cillart de Kerampoul / ou de Rosampoul. [[Le Roux (1957)|Le Roux (1957]]:17) le cite sous le nom de Keranpoull.
 
  [[Blanchard (1879)|Blanchard (1879]]:32):
  "Il paraîtrait que ce livre a été en réalité édité à Vannes, imprimerie Galles, et que l'auteur est l'abbé Cillart, sieur de Rosampoul, recteur de Grandchamp, mort en 1749."
 
 
=== à propos ===
 
  [[Delanoy (2010)|Delanoy (2010]]:&10):
  "Le dictionnaire de Cillart de Kerampoul (né à Sarzeau en 1686, mort à Granchamp en 1749), publié en 1744, contient quelques mots que l'on ne trouve pas dans [[Châlons (1723)|celui de Chalons]]."
 
 
Joseph Loth, dans son [[Châlons & Loth (1895)|introduction au dictionnaire de Châlons]], forme l'hypothèse que Châlons, qui n'était pas natif et, selon Loth, parfois maladroit, avait sans doute reçu l'aide de Cillart pour le dialecte de Sarzeau.
 
 
::: voir la [[Abréviations,_symboles#Liste_des_abr.C3.A9viations_de_corpus_anciens_et_gloses|liste complète des corpus anciens et gloses]]




[[Category:ouvrages de recherche|Categories]]
[[Category:ouvrages de recherche|Categories]]
[[Category:breton pré-moderne|Categories]]
[[Category:breton pré-moderne|Categories]]
[[Category:dictionnaires|Categories]]
[[Category:vannetais|Categories]]

Version actuelle datée du 22 juin 2022 à 09:59

  • L'Armerye. 1744. Dictionnaire François-Breton ou François Celtique du breton de Vannes enrichi de thèmes, Leide. texte.
acronyme: A.


Blanchard (1879:32) le caractérise par ses imperfections et son "orthographe fantaisiste".


histoire éditoriale

L'auteur sous pseudonyme est l'abbé Clément-Vincent Cillart de Kerampoul / ou de Rosampoul. Le Roux (1957:17) le cite sous le nom de Keranpoull.

 Blanchard (1879:32):
 "Il paraîtrait que ce livre a été en réalité édité à Vannes, imprimerie Galles, et que l'auteur est l'abbé Cillart, sieur de Rosampoul, recteur de Grandchamp, mort en 1749."


à propos

 Delanoy (2010:&10):
 "Le dictionnaire de Cillart de Kerampoul (né à Sarzeau en 1686, mort à Granchamp en 1749), publié en 1744, contient quelques mots que l'on ne trouve pas dans celui de Chalons."


Joseph Loth, dans son introduction au dictionnaire de Châlons, forme l'hypothèse que Châlons, qui n'était pas natif et, selon Loth, parfois maladroit, avait sans doute reçu l'aide de Cillart pour le dialecte de Sarzeau.


voir la liste complète des corpus anciens et gloses