Krediñ : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « Le verbe ''krediñ'', 'croire', est un verbe déclaratif. == Syntaxe == === structure argumentale === Le verbe ''krediñ'' peut sélectionner une complétive ... »)
 
(structure argumentale)
Ligne 8 : Ligne 8 :
 
Le verbe ''krediñ'' peut [[sélectionner]] une [[complétive]] comme argument interne.
 
Le verbe ''krediñ'' peut [[sélectionner]] une [[complétive]] comme argument interne.
  
Cette complétive peut débuter par un [[complémeteur vide]], ou, selon les dialectes, les complémenteurs déclaratifs ''[[la(r)]]'', ''[[penaos]]''.
+
Cette complétive peut débuter par un [[complémenteur vide]], ou, selon les dialectes, les complémenteurs déclaratifs ''[[la(r)]]'', ''[[penaos]]''.
  
 +
* Me gred '''lar''' e talv ar boan.
 +
: 'Je pense que ça vaut la peine.', ''Uhelgoat'', [[Skragn (2002)|Skragn (2002]]:100)
  
 
== Diachronie et horizons comparatifs ==
 
== Diachronie et horizons comparatifs ==

Version du 3 novembre 2015 à 21:16

Le verbe krediñ, 'croire', est un verbe déclaratif.


Syntaxe

structure argumentale

Le verbe krediñ peut sélectionner une complétive comme argument interne.

Cette complétive peut débuter par un complémenteur vide, ou, selon les dialectes, les complémenteurs déclaratifs la(r), penaos.

  • Me gred lar e talv ar boan.
'Je pense que ça vaut la peine.', Uhelgoat, Skragn (2002:100)

Diachronie et horizons comparatifs

En moyen breton comme en cornique, l'argument interne peut être une proposition infinitive.


(1) my a grys bos Tom ow palas y'n lowarth. cornique
Me a gred bout Tom o palad el luorz. moyen breton
Me a gred ema Tom o palad el liorz. breton
moi R crois est/être Tom à bêcher dans.le jardin
'Je crois que Tom est en train de bêcher dans le courtil.' cité par Trépos (2001:§363)