Différences entre les versions de « Kreñv »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « un<sup>1</sup> [[ » par « un <sup>1</sup>[[ »)
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
 
Ligne 7 : Ligne 7 :
||| [[etre|entre]] || [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[gwerzhañ|vend]].[[-erien|eurs]] || [[&|et]] || [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[prenañ|achet]].[[-erien|eurs]] || [[R]]<sup>[[4]]</sup> || [[vez|était]] || [[kaoz|conversation]] || fort || [[alies|souvent]]  
||| [[etre|entre]] || [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[gwerzhañ|vend]].[[-erien|eurs]] || [[&|et]] || [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[prenañ|achet]].[[-erien|eurs]] || [[R]]<sup>[[4]]</sup> || [[vez|était]] || [[kaoz|conversation]] || fort || [[alies|souvent]]  
|-
|-
||| colspan="10" | 'Le ton montait souvent entre les acheteurs et les vendeurs.'
||| colspan="15" | 'Le ton montait souvent entre les acheteurs et les vendeurs.'
|-
|-
||||||||| colspan="10" | ''Léon (Plouzane)'', [[Briant-Cadiou (1998)|Briant-Cadiou(1998]]:7)
||||||||| colspan="15" | ''Léon (Plouzane)'', [[Briant-Cadiou (1998)|Briant-Cadiou(1998]]:7)
|}
|}


Ligne 27 : Ligne 27 :
||| [[e-serr|en]] || [[di-, dis-|dé]].[[plantañ|planter]] || [[art|un]] <sup>[[1]]</sup>[[gwrizienn|racine]] || 1SG [[kaout|a]] || [[sachañ|tiré]] || [[re|trop]]<sup>[[1]]</sup> || fort
||| [[e-serr|en]] || [[di-, dis-|dé]].[[plantañ|planter]] || [[art|un]] <sup>[[1]]</sup>[[gwrizienn|racine]] || 1SG [[kaout|a]] || [[sachañ|tiré]] || [[re|trop]]<sup>[[1]]</sup> || fort
|-
|-
|||colspan="10" | 'En arrachant une racine, j'ai tiré trop fort... '  
|||colspan="15" | 'En arrachant une racine, j'ai tiré trop fort... '  
|-
|-
||||||| colspan="10" | ''Cornouaillais de l'est maritime'', [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. (2017]]:356)
||||||| colspan="15" | ''Cornouaillais de l'est maritime'', [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. (2017]]:356)
|}
|}



Version actuelle datée du 24 juin 2022 à 08:49

Kreñv est un adjectif. Il apparaît toujours après le nom qu'il qualifie.


(1) Etre ar werzherien hag ar brenerien e veze kaoz kreñv alies.
entre le 1vend.eurs et le 1achet.eurs R4 était conversation fort souvent
'Le ton montait souvent entre les acheteurs et les vendeurs.'
Léon (Plouzane), Briant-Cadiou(1998:7)


Morphologie

variation dialectale

La carte 415 de l'ALBB documente la variation dialectale des traductions de (un homme) fort. Pour le haut-vannetais, Delanoy (2010) donne kriù.


(2) Sar tisplant 'r wruienn, meus chanch't re greñoñ...
E-ser displantañ ur wrizienn, em eus sachet re greñv... Équivalent standardisé
en .planter un 1racine 1SG a tiré trop1 fort
'En arrachant une racine, j'ai tiré trop fort... '
Cornouaillais de l'est maritime, Bouzec & al. (2017:356)


dérivation

L'adjectif kreñv a grammaticalisé dans le préfixe kreñv-.