Différences entre les versions de « Kostez »

De Arbres
(Remplacement de texte — « ]]|| » par « ]] || »)
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
 
(3 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 7 : Ligne 7 :
||| [[diouzh|de]] || côté || [[art|le]] [[ti|maison]] || [[ads|chez.2]]
||| [[diouzh|de]] || côté || [[art|le]] [[ti|maison]] || [[ads|chez.2]]
|-  
|-  
||| colspan="10" | 'du côté de cette maison chez vous.'
||| colspan="15" | 'du côté de cette maison chez vous.'
|-  
|-  
||||||||| colspan="10" | ''Cornouaillais (Le Juch)'', [[Hor Yezh (1983)|Hor Yezh (1983]]:8)   
||||||||| colspan="15" | ''Cornouaillais (Le Juch)'', [[Hor Yezh (1983)|Hor Yezh (1983]]:8)   
|}
|}


Ligne 21 : Ligne 21 :


{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(2)|| Em siliñ || a ra || dre || ar || '''c'hostez''',|| en ur || glask || an amc'houloù.
|(2)|| Em || siliñ || a ra || dre || ar || '''c'hostez''', || en ur || glask || an amc'houloù.
|-  
|-  
||| [[en em|se]] faufiler || [[R]] [[ober|fait]] || [[dre|par]] || [[art|le]] || <sup>5</sup>côté || [[en ur|en]]<sup>[[1]]</sup> || [[klask|chercher]] || [[art|le]] [[am-|pfx]].<sup>[[1]]</sup>.[[gouloù|lumière]]  
||| [[en em|se]] || [[siliñ|faufiler]] || [[R]] [[ober|fait]] || [[dre|par]] || [[art|le]] || <sup>5</sup>côté || [[en ur|en]]<sup>[[1]]</sup> || [[klask|chercher]] || [[art|le]] [[am-|pfx]].<sup>[[1]]</sup>.[[gouloù|lumière]]  
|-  
|-  
|||colspan="10" | 'Elle se faufile par le côté, en recherchant la pénombre.'  
|||colspan="15" | 'Elle se faufile par le côté, en recherchant la pénombre.'  
|-  
|-  
|||||||colspan="10" | ''Vannetais'', [[ar Meliner (2009)|Ar Meliner (2009]]:62)
|||||||colspan="15" | ''Vannetais'', [[ar Meliner (2009)|Ar Meliner (2009]]:62)
|}
|}


Ligne 38 : Ligne 38 :
||| [[il-|un.peu]]<sup>[[1]]</sup>.côté.[[-añ (V.)|er]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[ober|fait]] || [[art|le]] [[bern|tas]] || [[kolo|paille]]
||| [[il-|un.peu]]<sup>[[1]]</sup>.côté.[[-añ (V.)|er]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[ober|fait]] || [[art|le]] [[bern|tas]] || [[kolo|paille]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Le tas de paille penche légèrement.'  
|||colspan="15" | 'Le tas de paille penche légèrement.'  
|-  
|-  
||||||||| colspan="10" |''L'Hôpital-Camfrout'', [[Le Gall (1957)|Le Gall (1957]]:'il-')
||||||||| colspan="15" | ''L'Hôpital-Camfrout'', [[Le Gall (1957)|Le Gall (1957]]:'il-')
|}
|}



Version actuelle datée du 24 juin 2022 à 07:01

Le nom kostez, ar c'hostez dénote le 'côté'.


(1) deus kostez an ti du-se.
de côté le maison chez.2
'du côté de cette maison chez vous.'
Cornouaillais (Le Juch), Hor Yezh (1983:8)


Morphologie

genre

Le nom kostez est masculin.


(2) Em siliñ a ra dre ar c'hostez, en ur glask an amc'houloù.
se faufiler R fait par le 5côté en1 chercher le pfx.1.lumière
'Elle se faufile par le côté, en recherchant la pénombre.'
Vannetais, Ar Meliner (2009:62)


dérivation

(3) Ilgostea a ra ar bern kolo.
un.peu1.côté.er R1 fait le tas paille
'Le tas de paille penche légèrement.'
L'Hôpital-Camfrout, Le Gall (1957:'il-')


La préposition complexe a-gostez, a-kostez ou e-kostez 'à-côté' dénote la proximité spatiale, et sert aussi à former des comparatives.


Sémantique

Le nom kostez est en concurrence sémantique avec tu 'côté' (an daou du 'les deux côtés', en tu all 'de l'autre côté').

L'expression à-côté est traduite par e-biv (mont e-biv 'passer à côté'), ou par e-kichen pour dénoter un point statique.