Korf

De Arbres
Révision datée du 31 janvier 2021 à 12:52 par Mjouitteau (discussion | contributions) (Expression)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Le nom korf dénote le 'corps'.


(1) Emañ o vrevi e gorv. Cornouaillais, Trépos (2001:§86)
est à4 briser son1 corps
'Il est en train de se briser le corps.'


Morphologie

dérivation

On reconnaît le nom korf dans la prépsotion complexe e-korf 'pendant'.


(2) /e-korf di bə de:r øyr /
e-korf div pe deir eur
dans-corps 21 ou1 3 heure
'dans l'espace de deux ou trois heures' Groix, Ternes (1970:321)


Le suffixe -ad obtient korfad 'rhume, coup de froid'.


(3) Diwall da baka eur horvad en eur jom dindan ar glô. L'Hôpital-Camfrout, Le Gall (1957:'horvad')
attention.ne.pas à1 attraper un corps.ée en1 rester sous le pluie
'Fais attention de ne pas attraper un gros rhume en restant sous la pluie.'


Sémantique

korf 'corps' vs. kof 'ventre'

(4) A-wechoù evit gwir n’em bije ket leun va c'horf. Léon (Bodilis), Ar Floc'h (1985:20)
parfois pour vrai ne1'R.1SG aurait pas plein mon2 corps
'Parfois réellement je n’avais pas assez à manger.'


Expression

war gorf ar sizhun, 'en semaine'

Le vannetais Thibault (1914:190) donne à Cléguérec ar gorv er sehœn, qu'il traduit en français de Basse-Bretagne par sur la semaine [opposé à : le dimanche].


'corps d'armée'

Vallée (1931) donne rannarme pour 'corps d'armée'.


'en corps de chemise', war gorf e roched

(1) Va c'henderv ha me a yoa war gorf hor rochedoù. Léon (Bodilis), Ar Floc'h (1985:21)
mon2 cousin et moi R1 était sur1 corps notre chemise.s
'Mon cousin et moi étions en chemise.'