Différences entre les versions de « Komañs »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « .|| » par « . || »)
(3 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 22 : Ligne 22 :
|(2)|| Hoc'h || kamalad || a vez || atav || o || klemm || ablamour || e || '''koumañs''' || e || labour || da || 8e || hanter.   
|(2)|| Hoc'h || kamalad || a vez || atav || o || klemm || ablamour || e || '''koumañs''' || e || labour || da || 8e || hanter.   
|-
|-
||| [[POSS|votre]]<sup>[[3]]</sup> || ami || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[vez|est]] || [[atav|toujours]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> || [[klemm|plaindre]] || [[abalamour|car]] || [[R]]<sup>[[4]]</sup> || commence || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> || [[labour|travail]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> || 8H || [[hanter|demi]]
||| [[POSS|votre]]<sup>[[3]]</sup> || [[kamalad|ami]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[vez|est]] || [[atav|toujours]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> || [[klemm|plaindre]] || [[abalamour|car]] || [[R]]<sup>[[4]]</sup> || commence || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> || [[labour|travail]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> || 8H || [[hanter|demi]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Votre ami se plaint tout le temps que son travail commence à 8:30.'  
|||colspan="10" | 'Votre ami se plaint tout le temps que son travail commence à 8:30.'  
Ligne 38 : Ligne 38 :
|(3)|| Pa || '''goumañsemp''' || deviñ || bezhin, || e veze || great || ur sizhuniad || deviñ || bezhin !
|(3)|| Pa || '''goumañsemp''' || deviñ || bezhin, || e veze || great || ur sizhuniad || deviñ || bezhin !
|-
|-
||| [[Pa|quand]]<sup>[[1]]</sup> || commencions <font color=green>[</font color=green> || [[deviñ|brûler]] || [[bezhin|goemon]] <font color=green>]</font color=green> || [[R]] [[vez|était]] || [[ober|fait]] || [[art|un]] [[sizhun|semain]].[[-iad|-ée]] || [[deviñ|brûler]] || [[bezhin|goemon]]
||| [[Pa|quand]]<sup>[[1]]</sup> || commencions <font color=green>[</font color=green> || [[deviñ|brûler]] || [[bezhin|goemon]] <font color=green>]</font color=green> || [[R]] [[vez|était]] || [[ober|fait]] || [[art|un]] [[sizhun|semain]].[[-iad|ée]] || [[deviñ|brûler]] || [[bezhin|goemon]]
|-  
|-  
|||colspan="10" | 'Quand nous commencions à brûler, nous le faisions pendant une semaine complète.'  
|||colspan="10" | 'Quand nous commencions à brûler, nous le faisions pendant une semaine complète.'  
Ligne 53 : Ligne 53 :
||| colspan="10" | 'Je commence à dérailler.'
||| colspan="10" | 'Je commence à dérailler.'
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Léon'', [[Kervella (2009)|Kervella (2009]]:119)  
|||||||||||colspan="10" | ''Léon'', [[Kervella (2009)|Kervella (2009]]:119)  
|}
|}


Ligne 69 : Ligne 69 :
|||||||||colspan="10" | ''Léon'', [[Fave (1989)|Fave (1989]]:121)
|||||||||colspan="10" | ''Léon'', [[Fave (1989)|Fave (1989]]:121)
|}
|}


=== intransitif ===
=== intransitif ===
Ligne 92 : Ligne 91 :
||| [[setu|donc]] || [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[tud|gens]] || [[zo|est]] || [[bet|été]] || commencé || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> || [[taoler|mettre]] || [[war|sur]]<sup>[[1]]</sup> || [[art|le]] [[gwinizh|blé]]
||| [[setu|donc]] || [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[tud|gens]] || [[zo|est]] || [[bet|été]] || commencé || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> || [[taoler|mettre]] || [[war|sur]]<sup>[[1]]</sup> || [[art|le]] [[gwinizh|blé]]
|-  
|-  
||| colspan="10" | 'Donc les gens ont commencé à mettre (de l'engrais) sur le blé.'
||| colspan="10" | 'Donc les gens ont commencé à mettre (de l'engrais) sur le blé [...]'
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Léon'', [[Mellouet & Pennec (2004)|Mellouet & Pennec (2004]]:92)
|||||||||colspan="10" | ''Léon'', [[Mellouet & Pennec (2004)|Mellouet & Pennec (2004]]:92)
|}
|}


== Sémantique ==
== Sémantique ==

Version du 27 mai 2022 à 15:52

Le verbe komañs est un emprunt transparent au verbe français 'commencer'. C'est un verbe transitif avec quelques emplois intransitifs.


(1) Red eo komañs kent achu.
obligé est commencer avant finir
'Il faut commencer avant de finir.'
Le Scorff, Proverbe, Ar Borgn (2011:25)


Syntaxe

transitif

objet nominal

(2) Hoc'h kamalad a vez atav o klemm ablamour e koumañs e labour da 8e hanter.
votre3 ami R1 est toujours à4 plaindre car R4 commence son1 travail à1 8H demi
'Votre ami se plaint tout le temps que son travail commence à 8:30.'
Plougerneau, M-L. B. (04/2016)


objet propositionnel

L'objet de komañs peut être une petite proposition; une proposition infinitive. Le verbe komañs est alors un modal aspectuel.


(3) Pa goumañsemp deviñ bezhin, e veze great ur sizhuniad deviñ bezhin !
quand1 commencions [ brûler goemon ] R était fait un semain.ée brûler goemon
'Quand nous commencions à brûler, nous le faisions pendant une semaine complète.'
Léon (Plougerneau), Elégoët (1982:43)


(4) Emaoun o komañs pakañ anezho.
suis à4 commencer [ attraper P.eux ]
'Je commence à dérailler.'
Léon, Kervella (2009:119)


L'auxiliaire est alors kaout.


(5) evid ar baotred o-deus komañset o studiou diwezad.
pour le 1homme.s ont commencé leur2 étude.s tard
'Pour les hommes qui ont commencé tard leurs études.'
Léon, Fave (1989:121)

intransitif

Il existe aussi des usages intransitifs de ce verbe lorsque son objet est une infinitive. Dans les tempscomposés, son auxiliaire est alors bezañ.


(6) ... hag ar vamm-gozh lar oa komañs da ve skuizh.
et le 1mère-1vieille dire était commencé à1 être fatigué
'Et la grand-mère dit qu'elle commençait à fatiguer.'
Plouyé, Lozac'h [07/09/2012], brezhoneg digor


(7) Setu an dud zo bet komañset da daoler war ar gwinizh [...].
donc le 1gens est été commencé à1 mettre sur1 le blé
'Donc les gens ont commencé à mettre (de l'engrais) sur le blé [...]'
Léon, Mellouet & Pennec (2004:92)

Sémantique

aspect

Le verbe komañs, lorsqu'il sélectionne une infinitive, réalise sur elle un aspect ingressif.