Kervarec (1910:621)

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

En 1910, à propos du parler français de Quimper, Henri Kervarec écrit:

 'La confusion des genres est continuelle. 
 On ne peut pas dire, à ce sujet, que tel mot soit plutôt féminin, alors qu'il est, en français, masculin. 
 Ces fautes sont individuelles.'

Cet état de non stabilisation des genres en français de Basse-Bretagne marque un état ancien où le français n'est encore vraiment qu'à l'état de langue seconde. Cet état de la langue, au XXI° siècle, a entièrement disparu.

référence

Kervarec, H. 1910. 'Le Parler français de Quimper', Les annales de Bretagne XXV, 4, 612-623.