Différences entre les versions de « Kentizh »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
 
Ligne 7 : Ligne 7 :
||| [[&|et]] || [[pfi|lui]] || [[mont|aller]] || [[postpositions|parti]] || aussi.vite  
||| [[&|et]] || [[pfi|lui]] || [[mont|aller]] || [[postpositions|parti]] || aussi.vite  
|-
|-
|||colspan="10" | 'Et lui de s'en aller sur-le-champ.'  
|||colspan="15" | 'Et lui de s'en aller sur-le-champ.'  
|-
|-
|||||||||||colspan="10" | ''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:66)
|||||||||||colspan="15" | ''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:66)
|}
|}


Ligne 30 : Ligne 30 :
||| [[pfi|lui]] || [[zo|est]] || [[mont|allé]] || [[kuit|parti]] || aussi.vite
||| [[pfi|lui]] || [[zo|est]] || [[mont|allé]] || [[kuit|parti]] || aussi.vite
|-
|-
|||colspan="10" | 'Il est parti tout de suite.'
|||colspan="15" | 'Il est parti tout de suite.'
|-
|-
|||||||||||colspan="10" | ''Cornouaillais (Moëlan)'', [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. (2017]]:126)
|||||||||||colspan="15" | ''Cornouaillais (Moëlan)'', [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. (2017]]:126)
|}
|}


Ligne 55 : Ligne 55 :
||| [[ken, ker, kel|si]].vite || [[evel|comme]] || [[ma|que]]'1PL || [[kaout|a]] || [[gallout|pu]] || [[kerzhout|marcher]]
||| [[ken, ker, kel|si]].vite || [[evel|comme]] || [[ma|que]]'1PL || [[kaout|a]] || [[gallout|pu]] || [[kerzhout|marcher]]
|-  
|-  
|||colspan="10" | 'dès que nous avons pu marcher... '
|||colspan="15" | 'dès que nous avons pu marcher... '
|-
|-
|||||||||||||colspan="10" | ''Vannetais'', [[Guyot-Jomard (1863)|Guyot-Jomard (1863]]:1)
|||||||||||||colspan="15" | ''Vannetais'', [[Guyot-Jomard (1863)|Guyot-Jomard (1863]]:1)
|}
|}


Ligne 69 : Ligne 69 :
||| [[ken, ker, kel|si]] || [[buan|vite]] || [[COP|serait]] || [[bet|été]] || [[marv|mort]] || [[pfi|il]]
||| [[ken, ker, kel|si]] || [[buan|vite]] || [[COP|serait]] || [[bet|été]] || [[marv|mort]] || [[pfi|il]]
|-  
|-  
|||colspan="10" | 'Aussi vite, il serait mort.' (à peu de chose près)
|||colspan="15" | 'Aussi vite, il serait mort.' (à peu de chose près)
|-
|-
|||||||||||||colspan="10" | ''Cornouaille (Saint-Yvi)'', [[German (2007:174)]]
|||||||||||||colspan="15" | ''Cornouaille (Saint-Yvi)'', [[German (2007:174)]]
|}
|}



Version actuelle datée du 24 juin 2022 à 06:54

L'adverbe kentizh signifie 'rapidement, aussitôt, aussi vite, tout de suite'.


(1) Hag heñv monet kuit kentizh.
et lui aller parti aussi.vite
'Et lui de s'en aller sur-le-champ.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:66)


Morphologie

composition

Cet adverbe est composé de façon transparente de l'adverbe ken, ker, kel 'tant, aussi', suivi du nom tizh 'vitesse'.


répartition dialectale

La carte 375 de l'ALBB montre qu'il est surtout utilisé en cornouaillais de l'Est et en Vannetais. La carte 171 de l'ALBB en montre une seule occurrence, en vannetais, pour la traduction de '(Venez) tout de suite'.


(2) Yoñ zo waet kuit kentiz.
lui est allé parti aussi.vite
'Il est parti tout de suite.'
Cornouaillais (Moëlan), Bouzec & al. (2017:126)


(3) Kentizh an holl ober èlti hag em lakaet da respont d'o zro.
aussi.vite le tous faire comme.elle et se1 mettre à1 répondre à1 leur2 tour
'Et tous, aussitôt, de faire comme elle et de se mettre à répondre à leur tour.'
Vannetais, Ar Meliner (2009:136)


Le vannetais Guyot-Jomard (1863) utilise kenteh.


(4) Kenteh èl m'hun nès gellet kerhet...
si.vite comme que'1PL a pu marcher
'dès que nous avons pu marcher... '
Vannetais, Guyot-Jomard (1863:1)


Les autres dialectes utilisent kerkent, ken buan, ken abred, ken prim...


(5) Ken buan bet maro haoñ.
si vite serait été mort il
'Aussi vite, il serait mort.' (à peu de chose près)
Cornouaille (Saint-Yvi), German (2007:174)