Kentel

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Le nom kentel dénote une 'leçon'.


(1) Gra ma tisko e gentel.
fais que4 apprendra son1 leçon
'Fais en sorte qu'il apprenne sa leçon.' Tréguier, Le Clerc (1986:203)


Morphologie

composition

Le nom kentel finit en -el, mais il ne s'agit pas du suffixe -el, -ol, qui forme autrement plutôt des noms concrets. La racine *kent- de sens adéquat n'existe pas.

Diachronie

Deshayes (2003) remonte le nom kentel au celtique * kan-tlon, obtenant aussi le gallois cathl 'chant, poème, psaume, hymne' et le vieil irlandais cétal donnant l'irlandais ceadal.

Loth (1895b) avait noté que "kentel ne correspond pas exactement à l'irlandais -cital dans for-cital. La forme brittonique correspondant exactement à l'irlandais est le gallois cathl= * can-tlo."


'(à) temps, (en) temps voulu'

En moyen breton, quentel dénote une 'leçon', un 'enseignement', une 'doctrine', mais aussi 'temps, temps voulu' (Hemon 1962b:103, fn.5).


(2) Rosenn guenn ha sterenn quentel.
rose blanc et étoile doctrine
'Rose blanche et étoile de la doctrine.'
Moyen breton du XV°, Hemon (1962b:strophe 5)


(3) nen d-oae berr quentel e-guelet.
ne était court temps le voir
'Il n'y avait pas peu de temps qu'on ne l'avait vu.'
Moyen breton du XV°, Hemon (1962b:strophe 117)


Loth (1895b) relève en breton pré-moderne plusieurs sources donnant pour e kentel la traduction 'à temps, à propos, à point'.

Bibliographie