Kazh : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Morphologie)
Ligne 17 : Ligne 17 :
 
Le [[suffixe]] [[pluriel]] ''[[-er, -ier (PL.)|-ier]]'' obtient la forme ''kizh'''ier''''' 'chats'.  
 
Le [[suffixe]] [[pluriel]] ''[[-er, -ier (PL.)|-ier]]'' obtient la forme ''kizh'''ier''''' 'chats'.  
  
La carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-364.jpg 364] de l'[[ALBB]] ne donne l'alternative régulière ''kazhoù'' qu'en deux points de l'est de la cornouaille maritime et à Guérande. A part à Guérande où le dialecte s'est éteint, ces formes rares se sont maintenues dans le temps et sont confirmées dans la carte 253 du [[NALBB]] 'des chats'.  
+
La [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-364.jpg carte 364] de l'[[ALBB]] ne donne l'alternative régulière ''kazhoù'' qu'en deux points de l'est de la cornouaille maritime et à Guérande. A part à Guérande où le dialecte s'est éteint, ces formes rares se sont maintenues dans le temps et sont confirmées dans la carte 253 du [[NALBB]] 'des chats'.  
  
 
Le dérivé ''targazh'' 'matou' qui dans la carte 255 du [[NALBB]] apparaît avec les prononciations de ''targazhoù'' est même donné sur une zone plus large, en remontant plus haut dans les terres.  
 
Le dérivé ''targazh'' 'matou' qui dans la carte 255 du [[NALBB]] apparaît avec les prononciations de ''targazhoù'' est même donné sur une zone plus large, en remontant plus haut dans les terres.  
Ligne 36 : Ligne 36 :
 
|||colspan="4" | 'Il parle le breton comme un écureuil'. (injurieux) |||| ''Cornouaillais de l'Est (Riec)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:VI)
 
|||colspan="4" | 'Il parle le breton comme un écureuil'. (injurieux) |||| ''Cornouaillais de l'Est (Riec)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:VI)
 
|}
 
|}
 +
 +
 +
== Sémantique ==
 +
 +
=== concurrence avec ''bisig'' ===
 +
 +
Le concurrent hypocoristique ''[[bisig]]'' 'petit chat', largement usité, ne remplace ''kazh'' à aucun endroit dans la [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-364.jpg carte 364] de l'[[ALBB]].
  
  
 
[[Category:articles|Categories]]
 
[[Category:articles|Categories]]
 
[[Category:noms|Categories]]
 
[[Category:noms|Categories]]

Version du 11 mai 2020 à 09:29

Le nom kazh dénote un 'chat'.


(1) Chomet 'oa badaouet ar c'hazh e-dan ar peul.
resté était assommé le 5chat sous le poteau
'Le chat était resté assommé sous le poteau.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:13)


Morphologie

nombre

Le suffixe pluriel -ier obtient la forme kizhier 'chats'.

La carte 364 de l'ALBB ne donne l'alternative régulière kazhoù qu'en deux points de l'est de la cornouaille maritime et à Guérande. A part à Guérande où le dialecte s'est éteint, ces formes rares se sont maintenues dans le temps et sont confirmées dans la carte 253 du NALBB 'des chats'.

Le dérivé targazh 'matou' qui dans la carte 255 du NALBB apparaît avec les prononciations de targazhoù est même donné sur une zone plus large, en remontant plus haut dans les terres.


dérivation

Le préfixe tar(v)- obtient targazh 'matou'.

Le nom composé kazh-koat dénote un 'écureuil'.


(2) Eñ 'oar brezhoneg kenkoulz 'vit 'r c'hazh-koat.
lui connait breton autant que un 5chat-bois
'Il parle le breton comme un écureuil'. (injurieux) Cornouaillais de l'Est (Riec), Bouzeg (1986:VI)


Sémantique

concurrence avec bisig

Le concurrent hypocoristique bisig 'petit chat', largement usité, ne remplace kazh à aucun endroit dans la carte 364 de l'ALBB.