Différences entre les versions de « Karout »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « |- |||||||||||colspan="10" |'' » par « |- |||||||||||colspan="10" | '' »)
Ligne 5 : Ligne 5 :
|(1)|| Respont || a ran || dezhoñ || e || '''karan''' || gwell || frankiz || eget || argant.
|(1)|| Respont || a ran || dezhoñ || e || '''karan''' || gwell || frankiz || eget || argant.
|-
|-
||| répondre || [[R]] [[ober|fais]] || [[da|à]].[[pronom incorporé|lui]] || [[R]]<sup>[[4]]</sup> || aime || [[comparatif de supériorité|mieux]] || [[frankiz|liberté]] || [[eget|que]] || [[arc'hant|argent]]
||| répondre || [[R]] [[ober|fais]] || [[da|à]].[[pronom incorporé|lui]] || [[R]]<sup>[[4]]</sup> || aime || [[gwell|mieux]] || [[frankiz|liberté]] || [[eget|que]] || [[arc'hant|argent]]
|-  
|-  
|||colspan="10" | 'Je lui réponds que je préfère la liberté à l'argent.'  
|||colspan="10" | 'Je lui réponds que je préfère la liberté à l'argent.'  

Version du 15 mai 2022 à 17:02

Le verbe karout 'aimer' est un verbe transitif régulier.


(1) Respont a ran dezhoñ e karan gwell frankiz eget argant.
répondre R fais à.lui R4 aime mieux liberté que argent
'Je lui réponds que je préfère la liberté à l'argent.'
Vannetais, Herrieu (1994:288)


Morphologie

base

La base verbale la plus répandue est en /a/ (pa garit, 'quand vous voulez, comme vous aimez').


(2) Ya, ya, pa geroc'h.
oui oui quand1 voudrez
'Oui, oui, quand vous voudrez.'
Cornouaillais / Léon, Croq (1908:65)


dérivation

La nominalisation obtient kar, kerent 'parent, parents'. La carte 361 de l'ALBB documente la variation dialectale de la traduction de parent, des parents. On y voit la plupart des réponses en kar, kerent.


(3) ar peurvuia anezo hep kar na par
le plupart P.eux sans aime.N ni pair
'la plupart d'entre eux sans attaches'
Standard, Riou (1941:8)


Le préfixe he- obtient hegarat 'aimable' (Press 2010:452).


mots composés

Kervella (1947:§871.c'h) donne les mots composés kar-e-vro, karerien-o-bro. On trouve ce verbe dans le mot composé ancien trugarez 'merci', ou avec le préfixe he-, hegarat 'aimable'.


Syntaxe

L'expérienceur du verbe est son sujet.


(4) /ma kar ˌheãw be 'tomɛd ãn ˌdu:r/
Ma kar beza tommet an dour…
si aime lui être chauff.é le eau
'S'il avait voulu faire chauffer l’eau… '
Plozévet, Goyat (2012:276)


ma + karout

tâche sémantique

Châtelier (2016:80) dresse un tableau sémantique des différentes contructions volitives, sur une gradation croissante d'implication de l'expérienceur. Les verbes fellout et faotañ y sont respectivement des variantes dialectales Nord/Sud. Ces expressions du voeu croisent aussi celles de l'envie (kaout c'hoant) et du besoin (kaout ezhomm).


(5) Bezañ kontant da ---> ma + karout ---> Faotañ/Fellout da ---> Mennout
expérienceur - expérienceur +
traductions de 'vouloir', adapté de Châtelier (2016:80)

Expressions

Dans l'expression en (6), l'expérienceur du verbe n'est pas son sujet.


(6) Kar dezhi boût bet deuet !
aime à.elle être été ven.u
'Si elle était venue hier !'
Cornouaillais (Riec), Bouzeg (1986:36)


(7) Kar doc'h bou' bet digouét dég mun't so...
aime à.vous être été arriv.é dix minute y.a
'Si seulement vous étiez arrivé il y a dix minutes... '
Cornouaillais de l'Est, Bouzec & al. (2017:143)

Diachronie

  • Henri Bossec alauar mar car doe me ambezo auantur mat ha quarzr [quaezr].
'Henri Bossec dit: si Dieu veut, j'aurai aventure bonne et belle.'
Moyen breton de 1331, Thomas (1922:209)